• La Rivière des pins

    La rivière des pins passe sur le territoire du Clan des la Roche. Un chemin du tonnerre passe juste à côté et les chats de la Roche doivent faire attention à ne pas trop s'approcher du bord. Il y a des remèdes qui poussent à côté de la rivière.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Février à 10:41

    Croc de Faucheux ne trouva Oreille de Loir nulle part alors il retourna au camp.

    2
    Dimanche 6 Mars à 14:27

    Oreille de Loir arriva et attendit Museau Gris en attendant, elle tournait en rond, fulminante.

    3
    Dimanche 6 Mars à 14:35

    Museau Gris arriva sur les lieux, en suivant sa compagne et en se posant milles questions. Il préfèra regarder si elle était assez calme pour lui poser des questions.

    4
    Dimanche 6 Mars à 14:40

    Mais Oreille de Loir n'était pas prête à se calmer et de recroquevilla alors et se cacha le visage sous ses pattes, boudeuse.

    5
    Dimanche 6 Mars à 14:42

    -Qu'est-ce qu'il y a ? Demanda t-il, assis près d'elle sans toucher son pelage pour autant. 

    6
    Dimanche 6 Mars à 15:03

    - C'est Griffe de Jais ! lui répondit t-elle avec amertume. Je suis sûre qu'il a fait exprès de me raconter tout ça pour que j'ai encore plus le cœur brisé mais c'est raté ! Ça ne m'atteint pas ! Mais elle mentait car même si ça voix était maîtrisée, son corps tremblait faiblement et sous ses pattes de cachait un visage où des larmes coulaient.

    7
    Dimanche 6 Mars à 15:45
    Museau Gris ne savait pas trop quoi répondre. Il se colle à elle et lui lécha le front en ronronnant pour la rassurer
    8
    Dimanche 6 Mars à 17:19

    Oreille de Loir se colla à lui et colla sa tête dans son flanc, les larmes coulaient toujours.

    9
    Dimanche 6 Mars à 17:55
    -Ma belle... Murmura t-il chaleureusement et douloureusement.
    10
    Dimanche 6 Mars à 18:18

    - Il me manque Museau Gris ! Beaucoup ! lui avoua t-elle, elle cacha son visage dans la fourrure de son compagnon.

    11
    Dimanche 6 Mars à 18:22
    -Je sais...souffla t-il en l'entourant de sa queue. Il lui donna un coup de langue rassurant sur l'oreille.
    12
    Dimanche 6 Mars à 18:35

    Puis Oreille de Loir se sécha les larmes, elle en avait marre d'être si sensible. Elle se tourna vers Museau Gris et colla sa truffe à la sienne : 

    - Merci...d'être toujours là pour moi...

    13
    Dimanche 6 Mars à 18:38
    Il colla sa truffe à la sienne. C'est normal dit-il, rassuré de voir que sa allait un peux mieux
    14
    Dimanche 6 Mars à 18:44

    Elle passa sa queue sur sa joue et la lui caressa et lui murmura : 

    - Je t'aime...

    15
    Dimanche 6 Mars à 22:49

    (J'avais pas vu, déso !)

    -Je t'aime aussi...Dit-il en lui caressant le dos.

    16
    Dimanche 6 Mars à 22:54

    (tkt^^)

    Oreille de Loir lui lécha le visage, il y avait des poils rebelles.

    17
    Dimanche 6 Mars à 23:02

    -Bon, tu te sens de rentrer ou pas ? Demanda t-il d'un ton doux

    18
    Lundi 7 Mars à 22:10

    - Non ! lui répondit t-elle, continuant de le toiletter. Puis elle le fit basculer et il tomba à la renverse. Ta fourrure est toute ébouriffée ! Elle le toiletta.

    19
    Lundi 7 Mars à 22:15

    -Ne t'inquiète pas rougit-il. Il se releva et donna un grand coup de langue sur la tête d'Oreille de Loir.

    -Si tu ne vas rentrer, alors tu veux faire quoi pour te changer les idées ?

    20
    Lundi 7 Mars à 22:19

    - Rester avec toi loin du camp ! Et elle s'enroula autour de lui, tout en ronronnant et se frottant à lui. Depuis qu'il avait rouvert son cœur, elle avait réalisé que plus les jours passaient, plus elle l'aimait davantage. Tu ne t'échapperas pas ! 

    21
    Lundi 7 Mars à 22:26

    Museau gris ne savait pas qu'aimer encore plus fort était possible. Il était heureux! 

    -Ca tombe bien je tenais pas à m'en aller moi aussi dit-il d'un ton charmeur en lui faisant un clin d'oeil

    22
    Lundi 7 Mars à 22:34

    Oreille de Loir lui sourit mais ce sourire étaient malicieux comme ses yeux et elle en profita pour lui mordiller l'oreille, elle adorait faire ça depuis qu'elle était une toute minus chatonne. Sa mère lui avait dit qu'elle le faisait beaucoup à sa sœur et son frère.

    - Délicieux... dit-elle, continuant de lui mordiller l'oreille.

    23
    Lundi 7 Mars à 22:48

    -Moi délicieux !? Dit-il en se tournant pour claquer sa mâchoire près de l'oreille de la femelle dans le but de faire semblant de la mordiller

    24
    Lundi 7 Mars à 22:53

    Oreille de Loir relâcha son oreille.

    - Excuse-moi si ça te dérange, c'est un tic que j'ai depuis que je suis une toute minuscule chatonne, s'excusa t-elle.

    25
    Lundi 7 Mars à 23:07

    -Non, j'ironisai ! Dit-il en comprenant qu'ils ne s'étaient pas compris. Il lui mordilla aussi l'oreille pour la rassurée.

     

    26
    Lundi 7 Mars à 23:15

    Oreille de Loir ronronna et essaya de s'échapper et à force de gigoter et de ne pas regarder où elle allait, ils tombèrent tout les deux, roulants tout le long de la pente.

    Oreille de Loir ouvrit les yeux. Museau Gris était sur elle, elle n'avait rien et lui non plus. Puis, elle se mit à rire. Cette dégringolade était rigolote.

    27
    Mardi 8 Mars à 10:18

    Museau Gris rit aussi avant qu'il ne face :

    -AÏE. Il avait une épine d'écorce dans le coussinet. Mais rien de grave

    -Et moi qui voulait encore bougé c'est raté...dit-il déçu, pardon mais je vais pas pouvoir continuer ajouta t-il d'une voix mi amusé mi déçu

    28
    Mardi 8 Mars à 10:22

    - Ce n'est pas grave...Je me suis bien amusée ! Montre ta patte ! lui ordonna t-elle.

    29
    Mardi 8 Mars à 10:26

    Museau Gris lui montra, ça ne saignait pas malheureusement (pour enlever les bactéries) mais l'épine était pas trop enfoncé. Il pourrait presque l'enlever lui-même.

    30
    Mardi 8 Mars à 12:27

    Oreille de Loir attrapa la patte de Museau Gris et vit une épine bien enfoncée dans sa patte.

    - Attention ! Ça va faire mal ! le prévint-elle.

    Elle commença par lécher autour de l'épine pour mieux l'enlever, ça commença à sortir au bout d'un moment et en eut la certitude puisque du sang commençait à apparaître. Puis, lorsque ça devint moins enfoncé, elle attrapa l'épine avec ses dents et tira d'un coup sec l'épine de la patte de son compagnon, du sang ruisselait sur l'épine et coulait de la patte de Museau Gris, elle rejeta l'épine loin d'eux puis lécha la patte égratignée du matou afin de désinfecter la plaie.

    31
    Mardi 8 Mars à 12:54

    Museau Gris se crispa quand la guerrière enleva l'épine mais une fois fait, il la gratifia de reconnaissance.

    -Merci, tu es la meilleure. Le matou était touchée, le fait que des chats veuillent du bien de lui, lui faisait cet effet-là. Comme avec les guerriers du clan.

    Il colla sa truffe contre celle de sa compagne, à la légère surprise de celle-ci. 

    -J'avoue que je n'ai pas l'habitude quand quelqu'un me veut du bien alors sa me fais toujours chaud au cœur dit-il d'une voix chaleureuse et reconnaissante. 

    32
    Mardi 8 Mars à 18:44

    -Merci, tu es la meilleure, lui dit le matou une fois qu'elle se soit débarrassée de l'épine mais Oreille de Loir ne répondit pas car elle continuait de lécher la patte de son compagnon. Puis, une fois terminée, elle lâcha sa patte et le regarda puis lui sourit : 

    - Je ne suis pas guérisseuse mais tout le monde sait faire ça.

    Puis elle vit Museau Gris rapprocher un peu plus son visage du sien et colla sa truffe à la sienne, ce qui la surpris légèrement mais fit battre son cœur plus vite. Museau Gris ne faisait pas souvent le premier pas. Elle sentit son odeur, et colla elle aussi sa truffe à celle de Museau Gris. C'était doux. 

    - J'avoue que je n'ai pas l'habitude quand quelqu'un me veut du bien alors ça me fais toujours chaud au cœur lui dit-il d'une voix chaleureuse et reconnaissante. 

    Oreille de Loir mit ses pattes autour de Museau Gris pour le serrer contre elle et lui dit : 

    - Comment ça ? Moi, je ne t'ai jamais voulu de mal ! Muscardin Agile, Joli Lérot, Mulot Rayé, Vol d'Écureuil, Pelage de Charbon et Bouton de Marguerite non plus ! Ni Truffe de Baie, Moustaches de Souris, Queue d'Aveline, Feuille d'Églantine, Pas de Crapaud ni aucun chat ne te voulaient de mal ! N'est-ce pas ? lui demanda t-elle, timidement.

    33
    Mardi 8 Mars à 18:48
    -Certains... Il ne termina pas sa phrase.
    34
    Mardi 8 Mars à 18:55

    Certains...? l'encouragea t-elle, en le desserant contre elle.

    35
    Mardi 8 Mars à 19:25
    -Quand j'étais apprenti, ça remonte à longtemps. Ils ont oubliés depuis... Dit-il gêné dans parler.
    36
    Mardi 8 Mars à 19:50

    - Mais...? Qu'est-ce qui s'est passé ? l'encouragea t-elle à parler. Je suis curieuse ! Une petite mésaventure ?

    37
    Mardi 8 Mars à 19:54
    -Ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas de moi dans le camp, que j'étais maudit. J'avais fais l'erreur de leur raconter que j'étais le fils d'un meurtrier dans ma dépression dit-il avec une pointe de tristesse.
    38
    Mardi 8 Mars à 20:04

    - Et tu les a cru ? Oreille de Loir était très indignée. Qui t'ont dit ça ? Que je leur règle leur compte ! C'est complètement ridicule ! Je suis la petite-chatonne de Brume Glaciale qui était connue pour avoir été une chatte sans pitié et dure même avec Étoile de Lune, qui était son apprentie ! Elle a beaucoup blessé ! Et pourtant, on a jamais accusé ni ma mère et sa fratrie ni moi et ma fratrie ! Elle le serra contre lui. Je suis désolée...Je l'ignorais...

    39
    Mardi 8 Mars à 21:38

    -Ce n'est rien dit-il en s'écartant, c'est du passé de toute façon je ne sais pas pourquoi j'y repense ajouta t-il en lui souriant, gêné.

    40
    Mardi 8 Mars à 21:42

    Oreille de Loir se releva et colla sa truffe à la sienne.

    - Je suis désolée...Je n'aurais peut-être pas dû te forcer à m'en parler...

    41
    Mardi 8 Mars à 21:55

    -Non t'inquiète pas dit-il sincèrement en la rapprochant de lui pour sentir son odeur apaisante et familière.

    42
    Mardi 8 Mars à 22:23

    Oreille de Loir se rapprocha de son compagnon et l'enlaça. Elle l'adorait.

    43
    Mardi 8 Mars à 22:35

    Museau Gris regarda sa patte, sa saignait encore un peux

    -Il faudra une toile d'araignée pour ça je crois...dit-il en désignant sa patte

    44
    Mardi 8 Mars à 22:44

    - Oh ! Il y en a un peu partout ! Là !

    Et elle se dirigea dans un tronc y mit la patte et récupéra de la toile d'araignée, revint vers son compagnon et enroula comme elle le put, la patte du matou dedans. Puis le fixa et lui demanda : 

    - Tu veux rentrer ? 

    45
    Mardi 8 Mars à 22:47

    -J'ai juste un peux peur que sa s'infecte mais je crois que sa ira...répondit-il en examinant sa patte pour voir si sa saignait toujours ; sa saignait un peux.

    46
    Mardi 8 Mars à 22:54

    - Donc, tu veux rentrer ! Aller on y va ! Et elle l'aida à escalader la pente et rentra au camp avec lui.

    47
    Mardi 8 Mars à 22:56

    Museau Gris haussa les épaules. Elle est bien plus attentionnée que je l'imaginais...

    48
    Dimanche 20 Mars à 22:06

    Aile de Moineau trembler légèrement. C'etais la première fois qu'elle retpurner ici. La fois où elle avais voulu conzitre la sensation que procure la vie qui quitté notre corp durcissant.

    Elle regretter beaucoup, elle essaya de calmer sa respiration, c'étais une guerrière à présent et elle devais pouvoir traverser un chemin du tonerre sans paniquer.

    Elle etais accompagné de Fourrure du Vent.

    Une heure plus tard. Aile de Moineau réussis à passer le chemin du tonerre à plusieurs reprise, rapidement et sans paniquer pu faire une crise d'angoisse.

    49
    Lundi 21 Mars à 20:27

    - Qu'est-ce qu'on est venu faire ici ? la questionna Fourrure du Vent.

    50
    Samedi 26 Mars à 00:29

    Fourrure du Vent attendit la réponse de Aile de Moineau, toujours en râlant d'avoir dû traverser la rivière glaciale, les deux femelles avaient traversé le chemin du tonnerre pour aider Aile de Moineau à vaincre sa peur depuis son accident avaient atterrit dans un champ plus loin à la fin du champ, elle voyait un petit chemin du tonnerre et après ce chemin du tonnerre, se trouvait la ville où Oreille de Loir avait été d'après son histoire.

    51
    Samedi 26 Mars à 21:25
    -Je voulais enlever se traumatisme de mon esprit.. nous pouvons rentrer! S'exclama fier d'elle ma jee guerrière. Que regarde tu? Un client? Un domestique? Un bipède? Demanda avec plus d'inquiétude sans sa voix Aule de Moineau
    52
    Samedi 26 Mars à 22:30

    - La Ville ! lui répondit-elle. Tu te souviens des histoires d'Oreille de Loir ? 

    53
    Samedi 26 Mars à 22:40

    -Ouais on peut..  mais tu sais que nous devons rejetter cette vie simple et ennuyeuse, ne songe pas  y aller! Prévenus la guerrière d'un ton autoritaire comme une grande sœur qui interdisait quelque chose à sa petite sœur 

    54
    Samedi 26 Mars à 22:46

    - Ça n'était pas mon intention ! répliqua Fourrure du Vent. Qu'est-ce que je ferais là-bas de toute façon ? J'ai tout ce dont j'ai besoin au Clan ! Il n'y a que les chats bizarre qui y vont ! 

    55
    Samedi 26 Mars à 22:51

    -Arrete d'observer cette endroit bizard et rentrons dans ce cas! Miaula la femelle tricolore en se retournant pour partir, attendant son amie

    56
    Samedi 26 Mars à 23:13

    - Oui. Allons-y ! Et elle suivit son aînée.

    57
    Lundi 4 Juillet à 17:09

    Oreille de Loir arriva et attendit les autres.

    58
    Lundi 4 Juillet à 17:30
    Croc d'Aconit arriva à sa suite avec Ptte Grisonnante comme suiveur.
    59
    Lundi 4 Juillet à 18:13

    - Vous avez pris votre temps les matous ! persifla Oreille de Loir.

    60
    Lundi 4 Juillet à 23:24

    Patte Grisonnante ne lui répondit rien et Croc d'Aconit préféra lui afficher un sourire taquin.

    61
    Mardi 5 Juillet à 02:04

    Oreille de Loir lui retourna son sourire.

    06/07/22 à 18:24

    Poussière de Rêve arriva.

    Oreille de Loir demanda à Patte Grisonnante : 

    - Chasse en solo ou en duo ?

    62
    Jeudi 7 Juillet à 22:04

    -Duo...Enfin, je préfères. Croc d'Aconit tu chasseras avec moi. C'est moi le chef de patrouille.

    Il essaya de faire passer un message : "Il faut que je le surveille, et toi avec les petits, c'est pas bon. Je sais qu'il t'aurait choisit pour chasser. C'est à moi de le surveiller par ailleurs. Je suis le plus âgé et donc il faut faire comme d'habitude et nommer un chef de patrouille"

    63
    Vendredi 8 Juillet à 00:59

    Croc d'Aconit envoya un très mauvais regard discret à Patte Grisonnante.

    Poussière de Rêve pensait à Fleur d'Ixia : J'espère qu'elle n'angoisse pas trop pour moi...Puis revint à ses chatons et s'exclama : 

    - Dans ce cas, je prends Oreille de Loir avec moi !

    - C'est plutôt moi qui te prend avec moi ! ronronna Oreille de Loir.

    64
    Vendredi 8 Juillet à 11:08
    -Merci. Bien, allons-y. Il lança un dernier regard au deux guerriers, signé qu'ils devaient rester à l'affût.
    65
    Vendredi 8 Juillet à 14:17

    Poussière de Rêve entraîna Oreille de Loir avec lui...Il se tourna vers le ravin où on entendait la rivière puis demanda à son aînée : 

    - Et si on descendait chasser ici ? 

    Oreille de Loir ne se sentit soudain pas très bien. Elle avait le regard ailleurs et ne l'avait donc pas écouté.

    - Oreille de Loir ?! appela le guerrier gris et brun.

    La femelle brune sortit de sa bulle et fixa Poussière de Rêve et lui demanda en devinant qu'il lui avait demandé quelque chose : 

    - Tu demandais ? 

    Il répéta alors : 

    - Ça te dirait de descendre pour chasser près de la rivière ? 

    Encore une fois, Oreille de Loir eut dû mal à se concentrer mais réussi à capter ses paroles : 

    - Oh oui bien sûr ! 

    Ils descendirent alors et commencèrent à chasser des proies.

    Mais Oreille de Loir se sentait de plus en plus mal et avait vraiment dû mal à se concentrer... Poussière de Rêve ne comprenait pas pourquoi elle était si distraite mais ne lui posa pas la question, se disant qu'elle devait penser à la façon de tenir éloigné Croc d'Aconit du camp jusqu'à ce que la patrouille d'Étoile de Lune et celle de la Fratrie Inséparable revienne.

    Poussière de Rêve fit un signe de la queue à Oreille de Loir car il avait un écureuil, il allait le rabattre vers elle, il s'approcha sans bruit et effraya l'écureuil...

    Pendant ce temps, la fille de Mulot Rayé avait profité que son cadet ait le dos tourné et soit concentré sur la proie pour filer discrètement.

    Poussière de Rêve effraya l'écureuil et le rabatta vers sa camarade...disparue et l'écureuil s'enfuit.

    - Oreille de Loir ? appela t-il. Où es-tu Oreille de Loir ? C'est censé être une chasse à deux pas en solo ! Oreille de Loir ! 

    Mais nulle réponse ne survint. Il commença à s'inquiéter. Mais où était parti la compagne de Museau Gris ? 

    Museau Gris...Oh non ! Si jamais il apprend qu'elle a disparu, il va se mettre dans une de ses colères incontrôlables ! Je dois la retrouver ! Il la chercha alors.

    66
    Vendredi 8 Juillet à 14:22
    Patte Grisonnante chassa deux proies avec Croc d'Aconit. "Le jeune", semblait être agacé mais le guerrier ne scilla pas. Alors il se dirigea vers Poussière de Rêve, qu'il retrouva paniqué. Derrière lui, Croc d'Aconit cherchait la femelle disparu du regard.
    67
    Vendredi 8 Juillet à 14:25

    Ah ! sursauta Poussière de Rêve. Patte Grisonnante ! Croc d'Aconit ! Que faites-vous là ? demanda t-il, soudain zen.

    68
    Vendredi 8 Juillet à 14:31

    -Toi plutôt ! Siffla Croc d'Aconit avant que Patte Grisonnante le remette à l'ordre.

    -On a chassé. Que se passe t-il ? Où est Oreille de Loir ? Je... 

    Patte Grisonnante coupa court. Cette odeur... Oh mon sang...

    -Le lait...Elle va accoucher... Sa sent avant même qu'elle commence à accoucher. Cœur de Feuille me l'a dit pendant mon repos.

    ---

    Croc d'Aconit afficha un sourire des plus mauvais. 

    -Dommage que ce soit pas mes petits.

    ---

    Patte Grisonnante le gifla. Mais cette fois, l'autre guerrier ne lui donna pas une gifle en retour. 

    69
    Vendredi 8 Juillet à 14:43

    - Patte Grisonnante ! couina Poussière de Rêve en voyant son aîné gifler Croc d'Aconit. Je...Elle va...mettre bas ? Je n'ai pas retrouvé sa trace...Elle a disparu en plein milieu de la partie de chasse...

    70
    Vendredi 8 Juillet à 15:04

    -Je pense... Je ne suis pas guérisseur... Se plaint-il devenant paniqué.

    71
    Vendredi 8 Juillet à 15:30

    Croc d'Aconit leva les yeux au ciel et grogna :

    - Au lieu de paniquer comme des reines ayant perdu de vue leurs chatons, retrouvons-la !

    - Mais j'ai perdu sa trace ! gémit Poussière de Rêve.

    Le matou persifla :

    - C'est parce que ton odorat n'est pas plus utile qu'une charogne ! 

    Et il fit demi-tour prenant le chemin du camp.

    - Tu vas abandonner Oreille de Loir ? demanda Poussière de Rêve, incrédule.

    Ce qu'il est bête et stupide ! ricana t-il mentalement. C'est ça ! mentit-il, et il disparut de leur vue et en vitesse et discrètement, remonta la piste de la chatte. A moi sa mignonne frimousse ! 

    - Reviens ! s'écria Poussière de Rêve mais il avait disparu. Oh non ! Il doit être sur le chemin pour retourner au camp Patte Grisonnante ! Il faut l'en empêcher ! Et il commença à grimper.

    72
    Vendredi 8 Juillet à 15:34

    -Je ne sais pas... Suivons le... Il a un meilleur odorat que nous... Tu sais mieux que nous tousse ce qu'il a fait à Fleur d'Ixia.. Je veux pas qu'il fasse pareil... 

    73
    Vendredi 8 Juillet à 16:31

    Poussière de Rêve suivit la trace du guerrier qui conduisait loin.

    Pendant ce temps, Croc d'Aconit bondit dans l'eau et nagea, essayant de ne pas se laisser emporter par le courant. Une fois de l'autre côté de la rivière, il rigola diaboliquement : Ces cervelles de souris vont mettre du temps avant de comprendre ! En effet, il avait fait comme si il allait retourner au camp mais une fois presque arrivé à la fin de la Rivière de Pins avait en vitesse rebroussé chemin à la recherche de sa jolie convoitise. J'arrive Oreille de Loir ! Attends-moi ! Son odeur était plus forte, vers se grand buisson sentait une forte odeur de lait.

    ( Quelques feuilles plus tôt )

    Oreille de Loir courrait, elle le sentait, elle n'aurait pas le temps de retourner au camp, elle devait vite trouver un bon endroit, de l'autre côté de la rivière, elle vit ce qui ressemblait à un mur de buisson. Peut-être est-ce un bon endroit, ça a l'air protégé ! 

    Elle courut, sauta de pierre en pierre et plongea, se débattant contre le courant puis, toujours dynamique mais épuisée, trottina vers le grand buisson, elle s'ébroua et renifla à l'intérieur, plusieurs animaux avait déjà dû s'y rendre mais c'était vide et les vieilles odeurs éventées, elle s'y écroula de fatigue, sur l'herbe et les feuilles, et dormit une feuille.

    Au réveil, elle entreprit de faire sa toilette, se mit en boule et attendit. Elle sentait qu'elle allait mettre au monde les petits de Museau Gris, ses petits, aujourd'hui. Je suis si heureuse ! Je vais être mère !

    Et elle avait attendu, prête, jusqu'à ce qu'une contraction commence, ça faisait mal, c'était une insupportable douleur, le premier chaton mit au moins un très long moment à sortir, une boule de poils était sorti et instinctivement, Oreille de Loir s'en était occupé, alors qu'elle poussait encore pour faire sortir le prochain bébé, en débarbouillant le premier chaton, elle constata avec émerveillement que ce chat non cette chatte ressemblait à sa grand-mère, Brume Glaciale, elle ne put retenir un cri de douleur lorsqu'elle fit sortir le deuxième chaton, elle mit sa petite près de son giron et s'occupa de l'autre chaton, un mâle, et elle fut choqué de constaté que celui-ci ressemblait au père de Museau Gris, Patte Rose, elle le mit près de son giron et elle poussa sentant qu'il y en avait un autre et il sortit, elle s'occupa de lui, le débarbouillant, c'était un mâle également, il était très faible, sentant qu'il y en avait plus, elle le ramena près de son giron où il rejoignait sa sœur et son frère.

    Oreille de Loir était épuisée.

    (En ce moment)

    Croc d'Aconit arriva à l'abri de fortune, ça sentait tellement fort le lait, il demanda :

    - C'est toi Oreille de Loir ?

    - Croc d'Aconit ? demanda t-elle.

    Oreille de Loir était couchée, près de ces petits, Croc d'Aconit entra et vit les boules de poils, il ronronna : Je t'ai enfin retrouvé ! 

    Elle ronronna également : Désolée d'être parti sans prévenir...Tout est allé si vite ! 

    Le regard malicieux de Croc d'Aconit se changea en avidité et dangerosité. Sa proie était là, c'était maintenant ou jamais.

    - Est-ce que ça va Croc d'Aconit ? demanda Oreille de Loir.

    - Tes petits sont de cet incapable de Museau Gris ! Il n'est pas question de les laisser en vie !

    - Qu'est-ce que tu dis ? 

    Il s'empara du dernier chaton mais vive comme un serpent, Oreille de Loir le gifla, cacha ses autres chatons sous les feuilles tout en entendant leurs plaintes, Croc d'Aconit le relâcha mais mis sa patte violemment sur le chaton pour l'étouffer.

    - Bas les pattes ! cracha t-elle et elle lui sauta dessus. Ils roulèrent, loin de l'abri. 

    Elle s'écarta de lui, furieuse :

    - Qu'est-ce qui te prend ? Pourquoi tu attaques mes petits ? 

    - Pour t'avoir pour moi Oreille de Loir ! Je ne veux pas que tu mettes bas d'une autre progéniture que la mienne ! Il s'élança vers l'abri mais fut intercepter par Oreille de Loir qui l'attrapa par la gorge, lui griffa violemment la truffe et l'envoya rouler loin.

    Il ricana : C'est pour ça que tu me plais tant Oreille de Loir, ça va être un plaisir de jouer avec toi comparé à Fleur d'Ixia et toutes les autres !

    Elle le regarda, horrifiée : Alors c'était vrai ? Tu as osé faire ça à toutes ces femelles ? C'est monstrueux Croc d'Aconit ! Et moi qui pensait que les autres exagéraient peut-être trop ! J'étais persuadée qu'il y avait toujours de la bonté en chaque chat mais maintenant, je vois que tu es l'exception ! Il n'y a pas une once de gentillesse en toi ! 

    - Assez de paroles en l'air ! Tu deviendras ma compagne que tu le veuilles ou non ! Sur ce, il lui sauta dessus. Oreille de Loir se défendit tant bien que mal mais Croc d'Aconit eu le dessus et la bloqua. Et maintenant par où commencer ? demanda t-il en faisant glisser sa queue sur le ventre d'Oreille de Loir, jusqu'à sa jolie face.

    - Par ton derrière au fond à droite ! cracha t-elle, essayant de se libérer en se débattant. Elle avait peur. 

    74
    Vendredi 8 Juillet à 16:49

    Patte Grisonnante entendit des bruits de chatons et de cris de guerre. Patte Grisonnante fonça dans le tas, l'odeur du lait ne lui échappa pas.

    -Oreille de Loir, pousse toi !

    Croc d'Aconit sauta sur son aîné, le guerrier tomba à la renverse. Ils percutèrent un des chatons d'Oreille de Loir. Immobile. Celui qui ressemblait à Patte Rose. Bon sang ! Il ne bouge plus !

    Patte Grisonnante poussa son ravisseur qui atterrit plus loin, soufflant.

    -Est-il mort Cria le guerrier gris à Oreille de Loir en pointant le petit au sol.

     

    (Pour Rappel : On avait dit, deux chatons. Donc, l'autre va mourir ? Il pourra rester celui qui ressemble à Museau Gris et celui qui ressemble à la grand-mère d'oreille de Loir ? Au pire l'un des deux mâles meurt, celui qui ressemble à Patte Rose, et celui qui s'est fait attaqué par Croc d'Aconit, qui ressemble à Museau Gris, va survivre. L'autre peut mourir à la naissance ?) 

      • Vendredi 8 Juillet à 18:44

        (Celui qui s'est fait prendre par Croc d'Aconit est en train de mourir donc oui ! Ca ne fait que deux ! Ce n'est pas celui qui ressemblait à Patte Rose qui est mort, c'est le dernier.)

      • Vendredi 8 Juillet à 18:47

        (Très bien. Je préfères qu'on dise que c'est celui qui ressemblait à Patte Rose. J'aimerai que l'un des chatons ressemblent au père, c'est pour ça :D. Après c'est pas obligé !) 

      • Vendredi 8 Juillet à 23:24

        (Que dirais-tu d'un mélange ? Il pourrait ressembler aux deux pères ! Patte Rose et Museau Gris.)

    75
    Vendredi 8 Juillet à 23:32

    (Désolée du retard, ma mère et mon frère m'ont kidnappé.)

    Oreille de Loir se releva en vitesse quand Croc d'Aconit la lâcha. Elle vit avec effroi que les matous roulaient jusqu'à l'abri où était caché ses petits. 

    - Nooonn ! 

    Elle entra à l'intérieur et vit son deuxième-né qui rampait, la cherchant sûrement. Il se fit bousculer par les guerriers et Oreille de Loir accourut et leur feula dessus : 

    - Regardez où vous vous battez ! Dehors ! 

    -Est-il mort Cria le guerrier gris à Oreille de Loir en pointant le petit au sol.

    Elle renifla son petit. Il n'a rien... soupira t-elle, mentalement.

    Mais elle cracha à Patte Grisonnante : Non ! Il n'a rien ! 

    Elle le prit par la peau du cou et le ramena vers sa sœur...Il en manquait un. Elle paniqua. 

    - Oreille de Loir ! appela Poussière de Rêve.

    Elle le regarda, il tenait un chaton brun entre ses mâchoires.

    - C'est le tien ?

    - Oui ! soupira t-elle, soulagée. Il lui rapporta le petit et elle le prit, elle s'installa plus au fond avec les deux autres mais alors qu'elle le toilettait. Son petit dernier ne bougeait pas, il était tiède, et ne respirait pas, elle paniqua et essaya de réveiller le chaton.

    - Je t'en prie respires mon petit ! Respires ! Tu viens de naître ! Elle s'arrêta, elle ne devait pas se donner de faux espoirs ou s'accrocher au fait qu'il survivrait tout en sachant que ce serait impossible...Elle s'enroula autour de son corps avec les autres chatons, les yeux embrumés dans le vague, ne voulant pas y croire.

    Poussière de Rêve qui l'avait suivi, lui caressa l'épaule : 

    - Je suis désolé Oreille de Loir...

    Mais la jeune mère ne répondit rien, incrédule.

    76
    Samedi 9 Juillet à 10:16
    Patte Grisonnante cessa le combat en disant que le matou sera banni désormais du Clan. Croc d'Aconit s'enfuya en courant.
      • Samedi 9 Juillet à 11:36

        (C'était une menace ou il l'a vraiment banni ? Parce que si c'est le cas, normalement ce n'est pas à lui de le faire.)

      • Samedi 9 Juillet à 11:51
        (Menace)
    77
    Jeudi 14 Juillet à 02:03

    - Il faut les emmener au camp ! s'exclama Poussière de Rêve.

    78
    Jeudi 14 Juillet à 07:56
    Patte Grisonnante hocha la tête, regardant là où était partit Croc d'Aconit.
    79
    Jeudi 14 Juillet à 12:26

    Oreille de Loir ne répondit pas, chagrinée par la mort de son petit. Les deux autres miaulaient mais leur mère ne s'occupa pas d'eux, plongée dans sa tristesse.

    80
    Jeudi 14 Juillet à 13:20
    -Poussière Rêve tu devrais prendre la petite femelle. Oreille de Loir tu devrais prendre ton fils. Je prendrai le frère Dit-il d'un ton doux.
    81
    Jeudi 14 Juillet à 14:19

    Oreille de Loir le fusilla du regard et lui feula : 

    - Tu ne prendras AUCUN de mes chatons ! Elle rajouta à l'intention de Poussière de Rêve : Et toi non plus ! Je peux m'en charger moi-même ! 

    Sur ce, elle se leva, prit sa fille qu'elle installa sur son dos de sorte à ce qu'elle ne tombe pas et pris son fils mort et son autre fils et se dirigea lentement vers le camp.

    Poussière de Rêve essaya de la raisonner : 

    - Tu as besoin d'aide Oreille de Loir ! Tu es fatiguée ! Il s'approcha d'elle mais elle lui envoya un grognement de mise en garde.

    82
    Jeudi 14 Juillet à 14:42
    -Laisse là... Ce sera dur pour Museau Gris et elle. Ils ont déjà vécus dix de vies horribles.
    83
    Jeudi 14 Juillet à 16:17

    Poussière de Rêve soupira de tristesse.

    Et suivit Oreille de Loir qui se dirigeait vers le camp.

    84
    Jeudi 14 Juillet à 17:45
    Ptte Grisonnante ferma la marche, cherchant la moindre odeur de Croc d'Aconit.
    85
    Mercredi 20 Juillet à 13:34

    Croc d'Aconit sortit de sa cachette et prit le chemin du camp.

    86
    Jeudi 21 Juillet à 19:02

    Fourrure du Vent arriva avec les autres et Croc d'Aconit et lui feula : 

    - Maintenant va t'en ! Tu n'es le bienvenu sur notre territoire tu es un étranger ! 

    - Ouh ! Ce que j'ai peur ! Tu crois vraiment qu'une mignonne et charmante chatte comme toi me fait peur ? ricana t-il.

    - JE-NE-SUIS-PAS-MIGNONNE !!! feula t-elle.

     

    87
    Dimanche 24 Juillet à 20:24

    Fleur de Rosier arriva par derrière la chatte et feula :

    -Maintenant,  vas t'en, espèce de boule de poil puante ! 

    Elle se jeta sur son ennemis et lui griffa son flanc puis passa sur son museau.

    88
    Vendredi 29 Juillet à 15:35

    - Arrête Fleur de Rosier ! cracha Fourrure du Vent. D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais ici ? Étoile de Lune ne t'a pas appelé il me semble ! 

    Croc d'Aconit trancha le flanc et le museau de Fleur de Rosier et avant de s'enfuir en ricanant.

    - Bravo ! Tu es blessée maintenant ! cracha t-elle encore.

    89
    Vendredi 29 Juillet à 17:57

    Aile de Moineau étais rapide, elle rattrapa Croc d'Aconit et lui sauta dessus, ils roulère et elle lui griffa le museau avant de se dégager, le temp pour Griffe de Jais de pouvoir la rattrapper.

    Le guerrier étais le plus fors du clan, il feula et se jetta sur le guerrier banni, il fut sans pitié et déchiqueta le ventre du matou

    90
    Vendredi 29 Juillet à 18:25

    (Croc d'Aconit est censé être plus fort puisqu'il a plus d'expérience)

    - Tu crois que ça m'affecte ? ricana t-il.

    Et il faucha le matou, la plaqua sur le ventre et lui mordit le cou tout en enfonçant sa tête dans la terre, l'empêchant ainsi de respirer et lui griffa profondément le dos et les flancs, ignorant sa douleur à lui.

    - CA SUFFIT !!! s'époumona Fourrure du Vent et poussa Croc d'Aconit qui relâcha Griffe de Jais. Elle se mit entre les deux.

    - PARS !!! PARS TRES LOIN !!! ET NE REVIENS JAMAIS !!! s'époumona t-elle vers Croc d'Aconit qui s'enfuit alors en ricanant vers le Chemin du Tonnerre.

    Fourrure du Vent se tourna vers les trois chats et leur cria dessus : 

    - QUANT A VOUS VOUS N'ETES PAS MIEUX ! ETOILE DE LUNE A ORDONNE DE LE CHASSER DE NOTRE TERRITOIRE ET DE LE TUER QUE S'IL REVIENT OR TOI ! Elle pointa du museau Fleur de Rosier. ETOILE DE LUNE NE T'A MEME PAS CHOISI ET TU T'ES INCRUSTE DANS NOTRE PATROUILLE CREANT ENCORE PLUS D'EMBROUILLES ET VOUS DEUX ! continua t-elle face à Aile de Moineau et Griffe de Jais. VOUS ETES PEUT-ETRE HAINEUX A CAUSE DE CE QU'IL A FAIT MAIS VOUS N'AVIEZ EN AUCUN DROIT DE DESOBEIR AUX ORDRES DE NOTRE CHEFFE ! C'EST N'IMPORTE QUOI MEME IRRESPONSABLE ET IRRESPECTUEUX DE VOTRE PART A TOUS LES TROIS ! Elle désigne ses trois aînés avant de partir vers la frontière du Clan du Ruisseau, bouleversée par les évènements.

    91
    Vendredi 29 Juillet à 18:32

    Griffe de Jais cracha un peut de terre mais il allait bien, il étais en colère qu'une jeune guerrière lui parla comme ça.

    Il pista le guerrier banni pour vérifier qu'il partait bien du territoire.

    ................

    Aile de Moineau soupira, sa meilleur amie avais raison, elle la suivis en trotinant

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :