• Les pierres de gué

    Les chats du clan de la Roche viennent se désaltérer ici et ils vont chasser du gibier à cette endroit. Certaines plantes y poussent mais il y a surtout des arbustes.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Avril 2021 à 11:16

    Etoile cendré diriger sa patrouille de chasse, le groupe de félins s'approcha du torrent, il se plaça en position et griffa un saumon qui sauta du taurin, le chef le récupéra et le lança sur la berge, il attrapa un autre saumon et une truite.

      • Vendredi 9 Avril 2021 à 12:16

        Je pensais que les chats du Clan de la Roche ne mangeaient pas de poissons.

      • Vendredi 9 Avril 2021 à 12:17

        (Ah oui Lumière Sombre a raison ils ne mangent pas de poissons)

      • Vendredi 9 Avril 2021 à 12:22

        Oups.. ^^

    2
    Dimanche 11 Avril 2021 à 13:41

    Après avoir dit aurevoir a sa compagne et ses petits qui n'avait pas compris pourquoi, il sauta dans la rivière et perdit une vie, avant de se faire mordre art une vipère, il avait sauter dans un buisson de ronce et c'était jetté d'une falaise, il lui resté 3 vies, il se trancha lui même la gorge, il se dirigea vers une flaque d'eau et se roula dedans, avant de replonger dans la rivière, sa dernière vie. Il revenu au camp.

    3
    Dimanche 23 Mai 2021 à 21:05

    Arrivée aux pierres de gué, Etoile de Lune sauta et s'assit sur le tronc d'arbre tombé, coincé dans la rivière par des pierres.

    Les guerriers et la guérisseuse s'arrêtèrent devant le tronc et s'assirent.

    Je vous ais rassemblé pour qu'on parle de nos plus vieux apprentis qui auraient déjà dû être nommés guerriers dit t-elle. Jamais l'entraînement d'apprentis n'avait été si long, et si ça prend autant de temps, c'est qu'il doit y avoir un problème, vous êtes avec eux depuis longtemps continua t-elle à l'intention des mentors et vous, poursuivit-elle à l'intention des mentors temporaires, vous avez pu passer une journée avec eux, est-ce que vous auriez remarqué quelque chose ? finit par les consulter Etoile de Lune.

    Nuage Grisé a beau jouer les braves, il est poltron rapporta Aile d'Argent.

    Moi je dirais qu'il est sur le qui-vive tout le temps, il se méfie même de ses propres camarades rendit Chute de Bouleau.

    Nuage de Zénith est défiante, hésitante et nerveuse commenta Aile de Corneille.

    Elle est douteuse et n'a pas confiance en elle surtout marmonna Oreille de Loir.

    Je suis certaine que Nuage Beau serait déjà prête si elle n'était pas trop prudente et ne s'inquiétait pas pour tout et rien pensa tout haut Feuille de Laurier.

    Sans oublier, qu'elle est craintive et tendue, il faudrait qu'elle se détende un peu rajouta Coeur d'Ardoise.

    Quant à Nuage de Fragrance, il a beau être le plus robuste, je sens qu'il est frêle de l'intérieur, sa suspicion et timidité sont dérangeant pendant les entraînements rétorqua Tempête Vive.

    Lorsqu'on s'est entraîné à la traque et qu'il devait resté seul pendant que Nuage de Zénith et Nuage de Rameau le traquaient et que je les observais, j'ai senti son anxiété, elle était si grande et forte que ça m'étouffait presque. compléta Museau Gris.

    Attendez...s'écria soudain Griffe de Flamme qui en plus d'écouter ses camarades réfléchissait à ce qu'ils avaient raconté, dans tout ce que vous avez dit, tous les quatre partagent la même émotion et relation.

    Hein ? demandèrent tous, même la cheffe.

    Lesquelles ? demanda la grande femelle grise tigrée et blanche.

    La peur et la confiance répondit le matou noir.

    Ceci me rappelle lorsque Pelage de Charbon, Echo de Brume, Patte de Cerf et Poil Blanc me les avaient amenés un crépuscule quand ils nous ont rejoints où ils n'étaient que des chatons de deux lunes s'écria Coeur de Feuille. Lorsque je m'occupais d'eux, ils étaient méfiants, ne faisaient que murmurer, ils étaient dans un sale état,... Oh ! Mais, c'est maintenant que je m'en souviens ? Je suis guérisseuse, j'aurais dû faire plus attention à ça mais je pensais que ça finirait par passer.

    De quoi est-ce que tu parles, Coeur de Feuille ? demandèrent en même temps les guerriers, le lieutenant et la cheffe.

    Ce jour-là, Nuage Beau, Nuage Grisé, Nuage de Fragrance et Nuage de Zénith n'étaient pas que mal en point, ils étaient épouvantés et chagrinés, je pensais que ça allait passer comme avec Museau Gris. continua t-elle d'un ton lugubre. Je crois que je sais ce qu'ils ont.

    Qu'ont-ils donc ? Est-ce grave ? pressa la meneuse, de plus en plus inquiète.

    La belle femelle tricolore au poil long leva les yeux vers elle et répondit d'un ton calme mais triste : Oui, c'est grave. Ils sont traumatisés.

     

     

    4
    Dimanche 27 Juin 2021 à 00:49

    Nuage de Chêne trottait au côté de Pelage d'Ardoise, il était excité et pressé de montrer à son mentor ce qu'il valait. Lorsqu'ils s'arrêtèrent tous au ruisseau jonché de petites et grosses pierres, il demanda à son mentor :


    Patte d'Ardoise ? Que faisons-nous aux pierres de gué ? On va pêcher ?


    Pêcher ? Seul le Clan du Ruisseau pêche ! s'exclama t-il. Non, nous n'allons pas pêcher, nous allons vous apprendre à escalader des rochers.


    Génial ! Ca, c'est la spécialité du Clan de la Roche ! s'excita Nuage de Rameau qui les avait écouté.


    Jolie Aubépine et Moustaches de Lapin ne t'ont pas appris à ne pas rentrer dans la conversation des autres ? rétorqua Nuage de Chêne. Il n'aimait pas que des chats entrent dans la conversation des autres.


    Nuage de Chêne ! cracha Patte d'Ardoise, et il lui donna une tape sur l'oreille.


    L'apprenti grimaça de douleur, recula puis rabattit ses oreilles en arrière.


    Quoi ? Pourq...? allait-il répondre avant de s'interrompre réalisant ce qu'il venait de dire.


    Il se retourna pour regarder Nuage de Rameau.


    Je suis désolé Nuage de Rameau, je n'avais pas l'intention de te blesser. s'excusa t-il, coupable.


    Nuage de Rameau ne dis rien. Il se contenta de le fixer les yeux pleins de chagrin, puis le dépassa et mit ses pattes les rochers de la rive et demanda d'une voix tremblante : On commence l'entraînement ?


    Nuage de Chêne reçu une autre frappe sur son autre oreille.


    Aie ! gémit-il et il croisa le regard de Moustaches de Pluie car c'était lui qui lui avait porté le coup.


    Celui-ci le foudroya furieusement du regard, suivit son apprenti et déclara : Nous allons vous entraîner à escalader des rochers du ruisseau, ça vous aidera pour votre équilibre.


    Espèce de maladroit ! Tu ne fais jamais attention à ce que tu dis ! grogna Nuage Grisé, doucement.


    C'est vrai,  tu parles sans faire attention aux conséquences de ce que tu dis ! rajouta Nuage de Fragrance.


    Ca suffit vous deux ! rétorqua Patte d'Ardoise en les foudroyant du regard. 


    On commence ! ordonna Moustaches de Pluie, puis après on les entraîne au combat défensif puis si on a le temps, une partie de chasse.


    Tu as encore du mal à attraper un oiseau Nuage de Zénith continua t-il à l'intention de l'apprentie rousse et blanche et de son mentor.


    "Tu es obligé de le dire devant les autres ?" songea Nuage de Zénith, grincheuse et honteuse d'avoir du mal à attraper des oiseaux alors que autrui y arrivaient déjà.


    Mon apprentie s'exerce plus au combat qu'à tout ceci. se défendit Aile de Corneille, elle et son apprentie.


    Bon, on commence ? s'impatienta Tempête Vive.


    Oui. répondit Moustaches de Pluie. Nuage de Rameau vas-y.

    5
    Vendredi 15 Octobre 2021 à 19:54

    Lorsque Oreille de Loir conduisit Nuage de Roche aux Pierres de Gués, ils virent qu'ils n'étaient pas les seuls à être venus. En effet, Nuage Beau et Nuage Grisé, ainsi que leur mentor étaient là.

    Feuille de Laurier donnait des instructions aux deux apprentis, pendant que Chute de Bouleau leur faisait des démonstrations et ils s'interrompirent lorsqu'ils sentirent et virent Oreille de Loir et Nuage de Roche.

    Salut Oreille de Loir ! saluèrent la soeur et le frère.

    Salut Nuage de Roche ! les imitèrent leurs apprentis.

    Salut vous quatre ! Je vois que vous entraînez vos apprentis vous deux. constata la guerrière brune.

    En fait, nous leur faisons revoir toutes les techniques d'équilibre que nous leur avons appris. Sinon, ils connaissent déjà tout. lui expliqua Chute de Bouleau.

    Et toi ? Je constate que tu fais visiter tout le territoire à ton apprenti devina Feuille de Laurier, ses yeux condescendants plissés, tu aurais dû commencer par là dès le début ! Après tout, nos mentors ont commencé par là et nous aussi.

    Mais pas le mien ! Et il a eu raison ! dit-elle avec arrogance. Comme Aile d'Argent, Feuille de Laurier avait été sa rivale en amour car elle aussi avait aimé le lieutenant du clan jusqu'à ce que Griffe de Flamme lui raconte qu'il préférait Aile d'Argent maintenant sa compagne. Mais aujourd'hui, c'était une autre rivalité mais pour l'instant nous ne parlons pas de leur vie alors passons...

    Sans la quitter des yeux, Oreille de Loir expliqua à Nuage de Roche :

    Ici Nuage de Roche, ce sont les Pierres de Gué, nous chassons ici de temps en temps, on y vient se désaltérer, et entraîner l'équilibre des apprentis.

    D'accord répondit le petit chat si bas qu'il n'était pas certain que son mentor l'ait entendu, étouffé par la tension qu'il y avait entre Oreille de Loir et Feuille de Laurier.

    Feuille de Laurier souffla Chute de Bouleau à son oreille mais elle ne l'écoutait pas.

    Nuage Beau ne supportant pas ce silence de tension, le brisa : Feuille de Laurier ! Tu nous expliquais à mon frère et moi comment garder l'équilibre sur les pierres de gués trempées et glissantes en courant. N'est-ce pas ? demanda t-elle en donnant un coup de patte à Nuage Grisé qui surveillait la scène avec beaucoup plus d'intérêt que les leçons et démonstrations.

    Oui, la soutint-il après avoir lancé un regard agacé à sa grande-soeur, je ne maîtrise pas très bien cette technique avoua t-il après que Nuage Beau lui ait lancé un regard qui tue. 

    Après avoir enfin remarqué la présence des autres, elle re-salua Oreille de Loir et Nuage de Roche puis continua son cours suivit de Chute de Bouleau.

    Elle tourna les talons et quitta Les Pierres de Gués en vitesse, Allons-y ! ordonna t-elle sèchement à son apprenti, On continu la visite !

    J'arrive !

     _________

    Bon ! Où en étions nous ? demanda Feuille de Laurier.

    Tu leur parlais de comment garder l'équilibre en courant sur les Pierres de Gué trempées et glissantes. lui rappela son frère.

    Ah oui ! Pour ça, il faut être rapide, regarder où on met les pattes et prendre appui sur les pierres les griffes sorties, et quand vous sautez de pierre en pierre, baissez-vous, utilisez la technique de chasse à la souris mais en levant la queue et la tenant droite pour ne pas perdre équilibre. leur expliqua t-elle. Une démonstration ? demanda Feuille de Laurier au mentor du frère de son apprentie.

    Avec plaisir ! lui répondit-il. Et il se dirigea vers la rivière aux Pierres de Gué, il sauta sur les Pierres de Gué, leva sa queue le plus haut possible, utilisa la technique de la chasse à la souris et sauta de pierre en pierre rapidement, griffes sorties. Puis il revint et s'exclama :

    Feuille de Laurier a oublié de vous conseiller de ne jamais vous laisser distraire par quoi que ce soit, c'est un risque à ne pas prendre, ça vous coûterait de graves blessures et évaluez la distance qu'il y a avant que vous sautiez entre les pierres et vous avant que vous atterrissiez sur le milieux des pierres ! Et surtout, ne jamais j'ai bien dit jamais laisser la panique et la peur vous guider ! 

    D'accord ! répondirent les apprentis en choeur même s'ils connaissaient déjà tout ça.

    C'est compris ? leur demanda t-il. Tandis qu'ils hochèrent la tête.

    Si vous avez vraiment tout compris, reproduisez ce que Chute de Bouleau vient de vous montrer, d'abord, sur le sol puis sur les pierres. leur dit-elle.

    Et ils s'exécutèrent, ce n'était pas la première fois qu'ils faisaient ça. Ils l'avaient travaillé jusqu'à ce qu'ils maîtrisent à la perfection cette technique avec Nuage de Fragrance et Nuage de Zénith, mais comme l'avez dit Chute de Bouleau à Oreille de Loir, ils leur faisaient revoir toutes les techniques d'équilibre.

    C'est parfait ! Rien à redire ! s'exclama Feuille de Laurier après que les apprentis aient exécuté cette technique sur les pierres.

    Allez ! Nous passons à la suivante ! s'écria Chute de Bouleau. Et Chute de Bouleau et Feuille de Laurier leur ré-apprirent toutes les techniques qu'ils connaissaient déjà pour être certain qu'ils les maîtrisaient tous bien.

     

    6
    Dimanche 2 Janvier à 13:35

    Nuage de Moinneau entraina Nuage de Tonerre dans cette endroit merveilleux. Elle sauta sur le plus grand rochet.

    -Alors, raconte moi pourquoi est tu guériseur, je n'ai maleuresement jamais compris. Murmurra t'elle la queue bien haute, les yeux luisant.

    7
    Dimanche 2 Janvier à 15:10

    (Désolée, j'avais pas vu ton comm' ^^')

    Nuage de Tonnerre ésita un instant. Il n'avait jamais dit à personne les raisons de son choix de devenir apprenti guérisseur.

    - Au début je voulais être apprenti guerrier mais je suis tombé malade et j'ai du passer du temps dans la tanière de Coeur de Feuille pour qu'elle me soigne. J'ai failli mourrir mais elle a réussi à me garder en vie au prix de nombreux efforts. Ce jour là elle ma sauver la vie et je me suis promis d'aider mes camarades à rester en vie, termina-t-il dans un souffle.

    8
    Dimanche 2 Janvier à 15:28

    -Et tu aime cela? Lui répondis t'elle, elle le fixa tendrement. 

    Elle aimer tant se chat... Mais il étais guériseur et elle se ferrais bannir et arraché le pelage par son mentor et son clan si elle laissé ses sentiment jahir.

    9
    Dimanche 2 Janvier à 15:33

    Nuage de Moineau le fixa tendrement. L'apprenti guérisseur sentit son pelage devenir brûlant, elle était si belle !

    - Je sais que c'est ma destinée, répondit-il ésitant.

    Maintenant étant seul avec cette jolie chatte il voulais lui dire ce qu'il ressentait pour elle.

    10
    Dimanche 2 Janvier à 15:40

    -Moi je n'aurrais pas aimer, mais je ne suis pas aussi patiente et sage que toi... Sa voix n'étais plus qu'un murmure. Elle fixais toujours l'apprentie, envouter par son regard.

    11
    Dimanche 2 Janvier à 15:44

    - Tu n'as pas à être aussi patiente et sage que moi pour être merveilleuse, dit-il sans réfléchir.

    Ahhh ! Mais qu'avait-il dit ?!

    12
    Dimanche 2 Janvier à 16:02

    Nuage de Moinneau tourna la tête, un peut gênet.

    -... merci..

    13
    Mardi 18 Janvier à 21:26

    Nuage de Moineau lapa l'eau, son compagnon étais surrement en chemin... il ne pouvais pas avoir oublié?!

    Elle se lécha le poitrail pour se calmer.

    14
    Jeudi 20 Janvier à 22:00

    Nuage Gris s'était dirigé vers les pierres de gué, et il pleura, vexé de s'être tant fait avoir : Ma foi ! Je suis trop susceptible ! pensa t-il en pleurnichant. C'était pour ça qu'il était partit. Il était au bord des larmes et ne voulait pas que son mentor retire tout ce qu'il lui avait dit à l'Assemblée.

    Tu me rends fière ! lui avait-il dit, d'ailleurs, il n'avait dit mot à son frère de ce que Museau Gris lui avait dit. 

    15
    Mercredi 2 Février à 23:12

    Museau Gris arriva derrière Oreille de Loir.

    16
    Mercredi 2 Février à 23:14

    Oreille de Loir arriva avant Museau Gris et l'attendit.

    Lorsqu'il arriva, elle se coucha près de l'eau et lui intima de l'imiter et lui murmura, les yeux fermés :

    - Essaie de te détendre en écoutant le bruissement de l'eau.

    17
    Mercredi 2 Février à 23:20

    Museau Gris hésita avant de se coucher près d'elle, la tête sur ses pattes.

    18
    Mercredi 2 Février à 23:24

    Je tien à m'excuser lui dit-elle, je ne t'ais pas vraiment traité comme un vrai ami aurait dû le faire. Moi qui m'entend avec tout le onde d'habitude et qui les traite bien.

    19
    Mercredi 2 Février à 23:31

    -Non, ne t'excuse pas, je suis très chanceux de t'avoir comme amie, même si je mérite pas ton amitié, alors peu importe comment tu es avec moi, je serais toujours chanceux. Toi aussi tu as besoin d'aide...

    20
    Mercredi 2 Février à 23:35

    Elle le regarda soudain. Que savait-il sur elle ? Alors elle essaya de jouer les innocentes :

    - En quoi ais-je besoin d'aide ? Et elle fit semblant de réfléchir. Ah mais oui tu as raison ! Dans mes devoirs de guerrière et mentor.

    21
    Mercredi 2 Février à 23:37

    -Fait pas celle qui est suprise Oreille de Loir, je sais que tu en as...Tu te déçois n'est-ce-pas ? Et tu es pas bien traitée par les autres c'est ça ?

    (Dans mes souvenirs s'était ça, redis moi si je me trompe)

    22
    Mercredi 2 Février à 23:41

    Oreille de Loir perdit son sourire car Museau Gris avait touché un point sensible.

    Elle lui fit alors face, les yeux en fente car elle sut de quoi il parlait :

    Tu es fouineur maintenant ? Ou quelqu'un t'en a parlé ? grinça t-elle, tremblante mais essaya de le cacher. C'était son secret à elle même Patte d'Ardoise l'ignorait à sa connaissance.

    23
    Mercredi 2 Février à 23:43

    -Quand on est jeune on voit tout, non ce n'est pas moi. Il sursauta, il avait peur d'être aller trop loin là, mais il ne bougea pas.

    24
    Mercredi 2 Février à 23:48

    Oreille de Loir essaya de se calmer. Ca ne lui ressemblait pas de réagir ainsi.

    Elle regarda alors le ruisseau et écouta son bruissement qui la calma un peu plus.

    Elle était mal à l'aise que quelqu'un connaisse son secret, son cœur battait à tout rompre tant elle avait été choquée et soudain, elle eut envie de pleurer car Museau Gris avait touché un point sensible. Elle se tourna de nouveau vers lui :

    - Qu'est-ce que tu sais encore sur moi que je-ne-sais-qui t'a révélé ?

    25
    Mercredi 2 Février à 23:51

    -Tu pleurs...dit-il pour répondre à sa question, souvent, c'est ce que cette personne m'a dit. Museau Gris posa sa queue sur le dos de la femelle, la tête et les oreilles redressés mais son regard montrait qu'il était inquiet et à la fois fatigué

    26
    Mercredi 2 Février à 23:56

    Et alors ?! C'est chat de pleurer ! Mais en vérité, elle était honteuse, elle irait réglé le compte de ce chat qui avait révélé des choses à Museau Gris. Et d'abord ! Je ne pleure pas souvent ! grogna t-elle, mais elle laissa son cadet passer sa queue sur son dos car elle aimait le doux contact.

    27
    Mercredi 2 Février à 23:59

    -Je pleurs moi aussi...et sa n'a rien de honteux Oreille de Loir, ce chat est inquiet comme certains dans le clan. Y compris moi. Tu es une excellente guerrière et j'en douterai jamais

    28
    Jeudi 3 Février à 00:01

    Inquiet ? Tu veux rire j'espère ! ricana t-elle. Qui s'inquièterait pour une chatte "différente" ?

    29
    Jeudi 3 Février à 00:04

    -Différente ? En quoi ? Dit-il d'un air presque surpris

    30
    Jeudi 3 Février à 00:07

    Ton ami fouineur a dû tout te raconter sur moi non ? le questionna t-elle.

    31
    Jeudi 3 Février à 00:10

    -Non, seulement ça.

    Nuage Gris était pas du genre fouineur...dans ce contexte en tous cas...Il se retint de défendre par quelques mots son apprenti mais il ne dit rien.

    32
    Jeudi 3 Février à 00:16

    Elle se retenait de rire. Puisque tu connais déjà une partie de moi, autant tout te raconter et être franche lui dit-elle d'une voix trop mielleuse. Et qui dit trop calme et mielleuse dit qu'il va se passer quelque chose.

    Son masque tomba alors et elle montra la vraie elle.

    - A l'eau ! cria t-elle en le poussant dans le ruisseau, elle avait bien visé et il n'y avait pas de pierres où il pourrait se cogner.

     

    33
    Jeudi 3 Février à 00:22

    -Que...quoi !! Museau Gris fut poussé juste après.

    Surpris il refit surface, il la regarda en se posant quelques questions, pourquoi ce soudain changement ?

    34
    Jeudi 3 Février à 00:29

    Elle fit la bombe puis nagea vers lui.

    - Ca y est ! Tu le sais maintenant ! Je ne suis jamais une guerrière très sérieuse ! rigola t-elle en voyant sa tête. Ah ! Si tu voyais ta tête !

    35
    Jeudi 3 Février à 00:33

    -Sa me plait alors ! Sur ses mots il se mit à jouer avec elle, son coeur battant, encore mais pour de bien meilleures raisons

    36
    Jeudi 3 Février à 19:49

    Après avoir senti la morsure de l'eau glaciale, elle sortit en vitesse et s'ébroua :

    Avant de se toiletter pour se réchauffer :

    - Quelle cervelle de souris je suis ! Je veux tomber malade alors que je viens de me remettre ? se gronda t-elle.

    37
    Jeudi 3 Février à 22:07

    -Pas faux, ou alors cela stimulera ton corps. Museau Gris ressortit aussi à sa suite

    38
    Jeudi 3 Février à 22:14

    - Tu vas tomber malade toi aussi ! Sèches-toi !

    Et elle l'aida à se toiletter.

    39
    Jeudi 3 Février à 22:20

    -T'inquiète pas...Il repensa à lui il y a quelques minutes, sur le promontoire, il frémit.

    40
    Jeudi 3 Février à 22:27

    Oreille de Loir le sentit frémir.

    - Tu vois ? J'avais raison ! Euh...commença t-elle à paniquer. Et si on courait ? Moustaches Noires m'avait dit qu'un apprenti du Clan de la Fleur lui avait dit qu'avant chaque entraînement, les apprentis couraient pour s'échauffer mais ça peut peut-être aussi nous réchauffer ! Qu'en dis-tu ? 

    41
    Jeudi 3 Février à 22:38

    -Non je n'ai pas frissonner pour ça, je....Navré, je suis fatigué, enfin...je ne suis pas motivée mais tu peux, je te rejoindrai. Museau Gris se sentit étrangement géné.

    42
    Jeudi 3 Février à 22:41

    Non ! Je ne te laisserai pas ! Je ne suis pas quelqu'un qui abandonne les autres ! lui rétorqua t-elle.

    43
    Jeudi 3 Février à 22:44

    -Il s'agit de ne pas tomber malade, t'inquiète, vas-y. Il lui indiqua du bout de la queue la direction pour l'insiter.

    44
    Jeudi 3 Février à 22:47

    - Non ! Sinon...Elle se mit à réfléchir...Tu vas faire des bêtises !

    Pourquoi avait-elle dit ça ? Museau Gris n'était pas un chaton mais Oreille de Loir était forceuse.

     

    45
    Jeudi 3 Février à 22:48

    -Des bêtises !!!??? Que quoi !!??? Museau Gris trouva sa drôle pendant un instant.

    46
    Jeudi 3 Février à 22:53

    Oreille de Loir se sentit chaude. C'était sorti tout seul. Museau Gris devait la prendre pour une cervelle de souris et elle se sentit si honteuse qu'elle sentit de nouveau sa peau la picoter de chaleur.

    - Non...Je...Ce n'est pas ce que je voulais dire...Je...balbutia t-elle.

    47
    Jeudi 3 Février à 22:56

    -C'est juste drôle, t'inquiète pas. Museau Gris lui lécha l'oreille

    A présent il se sentait beaucoup plus détendue.

    48
    Jeudi 3 Février à 23:02

    Museau Gris lui lécha l'oreille ce qui la fit redevenir chaude. Puis elle remarqua. C'est moi où Museau Gris a grandi ? La saison dernière, il était plus petit que moi. Et elle l'examina avant de le fixer dans les yeux et de lui demander, tout embarrassement disparu :

    - Tu n'aurais pas un peu grandi par hasard ?

    49
    Jeudi 3 Février à 23:05

    -Euh...Oui, forcément sinon tu m'imagine taille chaton...Oui bien sûr que j'ai grandit...logique quoi. Tu ne l'avais pas remarqué ? Je suis même plutôt grand au final, tu es plutôt grande mais...tu n'avais jamais remarquée ?!

    50
    Jeudi 3 Février à 23:11

    - Non. Je t'avais toujours vu petit. Et elle remarqua qu'il lui arrivait juste au milieu des oreilles. 

    - Contrairement à ce que tu crois, je suis petite ! D'après toi, pourquoi que mes parents m'ont appelé "Petit Loir" ?

    51
    Jeudi 3 Février à 23:15

    -Je te croyais grande...(évidemment il plaisantait, il est en train de relâcher tous le stresse), j'aime plaisanter avec toi. On n'avait jamais fait ça avant...je suis tous ce qu'il y a de repoussant donc bon...cela ne m'étonne pas.

    52
    Jeudi 3 Février à 23:22

     - Non ! Je t'arrête tout de suite ! Pour être franche, je dois t'avouer que si on a jamais pu faire ça c'est aussi car j'essayais de t'éviter. Je pensais que tu étais comme Muscardin Agile et Joli Lérot ou Nuage Grisé et son frère et ses sœurs. Que tu préférais rester dans ton coin et je n'ai jamais eu le courage de venir te voir. Aucun de nous d'ailleurs !

    C'est pourquoi rattrapons tout ce temps perdu ! Qu'est-ce que tu en dis ? lui proposa t-elle, souriante.

    53
    Jeudi 3 Février à 23:45

    Museau gris se fit prendre d'une vague de chaleur, son coeur étaitt moins lourd à portée. 

    -Tu es gentille, merci. Son remerciement prenait plusieurs sens même si Oreille de Loir ne le savait pas.

    54
    Jeudi 3 Février à 23:51

    Oreille de Loir ronronna.

    Maintenant qu'elle avait fait tomber son masque, elle se sentit mieux. Elle-même, avec quelqu'un qui acceptait ça.

    - Ca me fait énormément plaisir que tu es accepté la vraie moi tu sais ?

    55
    Jeudi 3 Février à 23:59

    -Faut être soi-même...Sinon cela ne s'appelerai pas "vivre". Le matou gris en savait quelque chose...

    56
    Vendredi 4 Février à 00:05

    - Tu es mature pour un jeunot, je trouve. J'aime ça. lui avoua t-elle. Il faut être franc entre amis non ?

     

    57
    Vendredi 4 Février à 00:15

    -Jeunot....Il se mit à rire, oui je suis jeune, enfin j'ai 25 Lunes maintenant...

    58
    Vendredi 4 Février à 00:18

    - Je sais. Nous avons 12 lunes de différence. Qu'est-ce que tu aimes faire sinon ? lui demanda t-elle, curieuse.

    59
    Vendredi 4 Février à 00:24

    -Me balader...Et me battre gloussa t-il, évidemment quand il parlait de se battre c'était avec des camarades de clan et non en vrai. Même si il ne disait pas non au final, il reste féroce de nature...

    60
    Vendredi 4 Février à 00:27

    - Dans ce cas, et si on se baladait ? lui proposa t-elle.

    61
    Vendredi 4 Février à 11:03
    -Avec joie dit-il avec entrain. Il l'a suivit
    62
    Samedi 5 Février à 17:28

    Nuage de Vent arriva aux Pierres de Gués avec Nuage de Moineau et se mit à chercher une proie.

    13/02/22 à 20:12

    Oreille de Loir retourna aux Pierres de Gué et laissa son chagrin couler. Pourquoi es-tu parti Patte d'Ardoise !? Ce n'est pas juste ! Elle souffrait au cœur, souffrait tant. C'était comme si on lui avait enlevé une part d'elle. La guerrière brune n'en pouvait plus de souffrir autant.

    Elle resta un bon moment là avant de cesser de pleurnicher et de retourner au camp. Elle en avait plus que marre aussi de sa sensibilité !

    63
    Lundi 21 Février à 00:33

    Oreille de Loir s'arrêta aux Pierres de Gué, le visage neutre. Puis elle sourit et se mit à rire.

    64
    Lundi 21 Février à 00:41

    Museau Gris ne comprit pas tous de suite pourquoi elle s'étais mise à rire, mais finalement il comprit que c'était nerveux et que c'était un rire triste et rien d'autre. Elle voulait évacuer ces émotions en riant. Tout comme lui les évacuait en culpabilisant ou en se mettant en colère. C'était incontrôlable. Le guerrier haïssait Patte d'Ardoise pour ça.

    Le mâle gris foncé s'approcha d'elle et lui dit de cette même voix douce et qu'il espérait réconfortante :

    -Tu ne méritais pas ça...Je suis là pour toi maintenant.

    65
    Lundi 21 Février à 00:48

    - Non...Tu n'as pas compris ? Il est heureux maintenant ! lui dit Oreille de Loir, les yeux brillants, elle retenait ses larmes et avait une voix heureuse. Patte d'Ardoise est heureux ! Tu as vu ? Il est redevenu ce guerrier d'antan, fort et déterminé et serviable !

    66
    Lundi 21 Février à 00:50

    -Il n'avait pourtant pas le droit de te dire ça Oreille de Loir. Il est peut-être heureux, mais il n'avait pas à te dire ça...Non.

    Museau Gris avait le coeur brisé de la voir comme ça.

    67
    Lundi 21 Février à 00:57

    - Je m'en fiche complètement ! Tant qu'il est heureux, alors tout vas bien ! Je suis si heureuse pour lui ! Si heureuse que j'en pleure de joie ! Sa voix tremblait de sanglots et des flots de larmes coulaient, elle leva les yeux au ciel. Ne voulant pas pas qu'on la voit dans cet état. En vérité, elle avait été marqué par les paroles sèches de son meilleur ami ou plutôt ex-meilleur ami, elle se mentait à elle-même.

    68
    Lundi 21 Février à 01:02

    Museau Gris savait quelle se mentais, c'était bien plus facile que d'affronter la vériter. Le guerrier lâcha une larme lui aussi, une seule, parce qu'il la voyait pleurer. 

    Il posa doucement sa tête sur celle de la guerrière, en l'entourant de nouveau avec sa queue

    -Tu n'es pas seule...Parle moi Oreille de Loir ou si tu veux me parler plus tard je comprendrai, mais il faut que tu parle, tu ne peux pas tout canaliser, il est peut-être temps pour toi de t'éveiller et de parler.

    69
    Lundi 21 Février à 01:11

    Oreille de Loir se laissa faire.

    Il a raison...

    Elle dit tout ce qui lui passait par là tête.

    - J'ai mal... J'ai si mal... J'avais souhaité ne plus jamais ressentir cette douleur...C'est déjà assez compliqué de ne pas être acceptée par tout le monde pour qui je suis alors pourquoi... pourquoi, je me retrouve deux fois avec des cœurs brisés ? 

    Elle pleurait et pleurait ne pouvant plus se retenir.

    Griffe de Flamme et maintenant Patte d'Ardoise. Qui sera le prochain à me faire subir ça ?

     

    70
    Lundi 21 Février à 01:20

    Museau Gris la serra contre lui, une nouvelle fois son coeur se brisait avec elle.

    -Je sais...mais tu es la plus forte. Je t'aiderai...je serai là jusqu'au bout. Je ne serai jamais comme lui parce que tu compte réellement pour moi. Je serai là...

    (Léger silence)

    -Raconte moi ce que tu souhaites crier depuis que tu as mal. Raconte moi Oreille de Loir dit-il d'une voix douce et presque camouflé par sa tristesse de la voir comme ça. Je ne peux pas pleurer !

     

    (Je crois que personne ne sais quelle a aimée Griffe de Flamme du coup ?)

      • Lundi 21 Février à 01:25

        ( Si tu as lu la suite de l'histoire d'Oreille de Loir dans "Histoire de Vos personnages'', tu sauras ce qu'il s'est passé entre eux.)

        Pouvait-elle vraiment lui faire confiance ? Elle s'en soucierait plus tard. Elle avait besoin qu'on entende ce que son cœur criait de douleurs.

        - Tout ça me dégoûte ! Me rend triste ! Ce qu'ils font tous...

    71
    Lundi 21 Février à 01:31

    -Que font-ils ? Je le fais moi aussi ? Demanda t-il, toujours contre elle.

    (Je n'avais pas encore lu la suite, merci de me l'avoir dit)

    72
    Lundi 21 Février à 01:46

    - Pour l'instant, je ne te vois pas faire ça mais je suis certaine, que ses femelles vont finir par leur briser le cœur.

    Elle essaya de sécher ses larmes mais elle pleurait encore.

    - Patte d'Ardoise...,il me manque ! Griffe de Flamme...Nous sommes toujours amis mais moins qu'avant. Ils finissent tous par le laisser tomber ! Puis elle eut un accès de rage, ne sachant plus ce qu'elle disait : C'EST TOUJOURS LA MÊME CHOSE ! "TU N'ES PAS NORMALE" ! "COMPORTE-TOI EN VRAI GUERRIÈRE" ! "CE QUE TU FAIS EST BIZARRE" ! "TU ES TRÈS BIZARRE" ! 

    COMME SI NOUS NE L'ÉTIONS PAS TOUS ! 

    Patte d'Ardoise m'a abandonné ! Ainsi que tous ceux qui m'étaient proches ! Et pourtant, je continus à m'attacher aux autres ! Je déteste mon caractère !!!

    Elle s'écriait, rageait, pleurait, était dégoûté, haineuse, plein de mélange d'émotions.

    73
    Lundi 21 Février à 01:52

    Museau Gris ne la serrait plus contre lui, il la laissa gérer et elle se débrouillait.

    -Je sais...Patte d'Ardoise et Griffe de Flamme, te mérite pas si ils t'ont brisé le coeur. Car ils n'ont pas su voir que tu étais...incroyable. Mieux qu'eux. Moi je t'aime comme tu es.

    On pourrait croire que ce n'était pas une déclaration d'amour, pourtant dans son coeur, c'était comme tel. Pourtant cela ressemblait à des mots amicaux. Il se foutait de savoir dans quelle sens elle allait comprendre, ce qu'il voulait était simplement quelle aille mieux.

    Il se leva, pour se mettre presque face à elle, plongeant ses yeux bleu dans les siens, triste-heureux-compatissant et painé à la fois.

    74
    Lundi 21 Février à 01:57

    Oreille de Loir fut marquée par ses paroles, elle se débarrasse de ses larmes : 

    - Pour combien de temps ? Jusqu'à ce que tu m'abandonnes ? Toi aussi ? Parce que je ne serais pas assez bien à tes yeux ? sa voix était tremblante.

    75
    Lundi 21 Février à 02:14

    -Non..

    Museau Gris comprit quelle venait de comprendre dans le sens qu'il entendait lui aussi, alors il se tendit un peux, mais il était calme, il lui faisait confiance.

    -Jamais, je t'ai jamais lâchée tu sais...Je te surveillais...Visiblement je n'es pas toujours vu que tu souffrais...Mais si j'avais voulu te lâcher, je l'aurais fais avant de te défendre, avant de me lier d'amitié avec toi, avant de grandir en t'admirant.

    Ecoute, je sais pas comment tu...même si je suis un chat étrange, je sais ce que je ressens. Et ce que je ressens, c'est un sentiment que je connais depuis longtemps maintenant...Si ce que je te dit là n'est pas vrai alors...Comment expliques tu le faite que je passe autant de temps avec toi. Comment expliques tu le fait que je te regarde du coin de l'oeil, comment expliques tu...Comment expliques tu ce que je ressens réellement pour toi ?

    Si je n'étais pas sûr, je ne serais pas là, en train de t'avouer ce que je ressens depuis longtemps dit-il chaleureusement. Il tremblait

    76
    Lundi 21 Février à 02:21

    - Quoi ? lui demanda t-elle.

    Oreille de Loir ne comprit pas où il voulait en venir, elle avait déjà eu ce genre de discours avec plusieurs mâles mais celui-ci était différent, il y avait quelque chose dans celui de Museau Gris, quelque chose de différent... N'étant pas certaine, elle osa lui demander :

    - Que veux-tu dire ?

    77
    Lundi 21 Février à 02:25

    -Tu le sais je crois bien...Tu sais de moi que je suis timide au fond, et réserver. Mais tu m'as déjà...m'exprimer ainsi en dévoilant mes sentiments les plus secrets pour une personne.

    Museau Gris se mit en face d'elle, la queue autour des pattes, le regard chaleureux et doux, plongeant encore une fois dans ceux d'Oreille de Loir.

    -Je pensais que tu le savais peut-être depuis le temps...

     

    (Pour savoir, Museau Gris est Demiromantique et Demisexuelle, mais ça les chats ne peuvent pas le décrire avec les même mots)

    78
    Lundi 21 Février à 02:29

    Oreille de Loir avait le souffle coupé attendant la suite. Ce n'est pas ce que je pense !? Il n'est pas...

    79
    Lundi 21 Février à 02:34

    Museau Gris semblait léger, mais elle ne semblait pas comprendre, alors en dépit de tous ce quelle avait traversée, ce qu'il fit ensuite était par amour pur.

    Il se rapprocha d'elle et la serra doucement contre lui, les yeux fermés, sentant sa douce odeur.

    -Je ne crois pas qu'il serait près à te sauver la vie...Moi si, parce que je t'aime.

    Ces mots lui firent tellement chaud au coeur.

    80
    Lundi 21 Février à 02:41

    Oreille de Loir fut la gorge nouée d'émotions. Elle se sentait brûlante. On lui avait déjà dit ça mais tous les mâles qui lui avait fait cette déclaration, elle les avait envoyé boulé n'y croyant pas du tout. Mais Museau Gris, c'était différent. Elle ne le repoussa pas.

    Une boule monta et des larmes coulèrent. 

    - Pourquoi ? Pourquoi tu me dis tout ça ? Je suis trop différente ! Personne n'ai censé aimer les chats différents...

    81
    Lundi 21 Février à 02:49

    -Pourtant nous sommes tous différent, sinon les clans n'existeraient pas...Et on se ressemblerait tous, ce serait horrible comme vie dit-il sincèrement

    (je vais bientôt me coucher)

    82
    Lundi 21 Février à 02:52

    - Pourquoi tu m'aimes ? lui demanda t-elle, curieuse.

    (C'est vrai. Il se fait tard.)

    83
    Lundi 21 Février à 02:56

    -C'est pourtant logique...Tu es incroyable, tu canalise tout pour "le bien des autres", tu es...unique. J'ai pas les mots, tu passes les autres avant toi, tu risque ta vie pour n'importe qui...Tu es plus qu'admirable. Tu es très attachante, une très bonne amie, un exemple pour moi,...Tu es tellement de choses à la fois.

    Il rouvrit les yeux.

    -Et même si tu es jolie, ce n'est pas ça qui m'a attiré chez toi.

    84
    Lundi 21 Février à 03:04

    Oreille de Loir rougit, elle haletait, émue.

    - C'est sincère ? Vraiment ? Tu ne m'aimes pas que pour mon sérieux ou ma ''beauté'' ?

    85
    Lundi 21 Février à 03:07

    -Mais oui ! 

    Il arrêta de la serrer contre elle, il lui sourit.

    -Et toi ? Tu ressens quelque chose pour quelqu'un ? Je crois que c'est le moment pour toi de me dévoiler celui que tu aimes plaisanta t-il

    86
    Lundi 21 Février à 03:13

    Son cœur se mit à battre fort. Elle n'était pas certaine d'avoir zinguer pour quelqu'un d'autre, aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait jamais aimé personne. Alors elle ne savait pas.

    - Je ne sais pas Museau Gris... Je ne sais pas ce que c'est...lui avoua t-elle, tête basse, ne voulant pas le blesser.

    À vrai dire, je n'ai jamais cherché à savoir ce que c'était...

    87
    Lundi 21 Février à 03:16

    Museau Gris ne s'attendait pas à ce quelle lui avoue quoique ce soit.  Il voulait voir si son coeur réagirai quand elle lui avouera quelle ne l'aime pas. Et ça n'avait pas loupé, ces sentiments pour elle n'était pas faux. Il ne laissa rien paraitre, e il ne répondit rien. Il se contenta de hocher la tête.

    -Tu ne sais pas ce que tu ressens, c'est ça ?

      • Lundi 21 Février à 03:17

        (Si c'est encore trop long du coup je vais devoir arrêter, faut que j'essaye de dormir ;))

    88
    Lundi 21 Février à 03:22

    - C'est ça...avoua t-elle, d'une petite voix,...

    (À suivre...dans le prochain épisode de [RPG les 4 Clans])

    89
    Lundi 21 Février à 03:25

    Museau Gris hocha de nouveau la tête.

    -Bon...mettons-nous en route. Ils vont s'inquiétez sinon...

    Museau Gris voulu se diriger vers le camp, mais il attendit la guerrière.

    90
    Lundi 21 Février à 03:26

    - Oui ! Tu as raison...Et elle le suivit jusqu'au camp.Et elle ne dit rien en chemin.

    91
    Mardi 22 Février à 00:33

    Museau Gris arriva avec Oreille de Loir, il se sentait bien mais gêné à la fois. Il lui montra d'un geste de la queue, une pierre lisse pour quelle puisse poser son fardeau.

    Il se dirigea vers le ruisseau afin de se trempé un peux les pattes, et aussi pour souffler un peux. Il était tendu mais heureux. Il faisait des aller et venu dans l'eau fraiche et agréable.

    92
    Mardi 22 Février à 00:53

    Oreille de Loir l'attendit. Elle n'avait pas très envie de faire trempette comme lui.

    93
    Mardi 22 Février à 00:58

    -L'eau est bonne au moins, il sortit petit à petit de l'eau, il se sécha les pattes puis il s'installe antre les rochers

    -Sers toi en première, c'est ta proie après tout.

    94
    Mardi 22 Février à 01:01

    - Non, non ! Toi en premier ! Tu es le plus jeune ! lui dit Oreille de Loir.

    95
    Mardi 22 Février à 01:04

    -Ce n'est par parce que je suis plus jeune que je vais dépérir si je ne mange pas en premier, il se releva déchira le corps de la proie et porta le morceau pour Oreille de Loir jusqu'à elle.

    -Prend, s'il te plait.

    96
    Mardi 22 Février à 01:07

    - J'insiste ! Toi d'abord ! Elle repoussa la proie vers lui. Elle était forceuse.

    97
    Mardi 22 Février à 01:10

    Museau Gris lui apportait lui-même la part d'Oreille de Loir mais elle refusa encore. Le matou n'insista pas et mangea sa part.

    (Tu peux essayée de lancée un sujet de conversation ou autre...Ou donne moi une idée, stp ^^'')

    98
    Mardi 22 Février à 01:12

    Elle lui demanda ce qui la taraudait depuis un moment :

    - Depuis combien de temps, as-tu zingué sur moi ? 

    99
    Mardi 22 Février à 01:20

    Museau Gris faillit s'étouffer en entendant la question d'Oreille de Loir, il n'osa pas la regarder dans les yeux et il lui répondit en faisant mine d'être concentré sur ce qu'il mangeait :

    -Euh...Depuis que je suis guerrier, j'avais donc 12 Lunes...Ca fais maintenant 13 Lunes...

    Son morceau fut terminé, alors il ne pouvait plus utilisé la proie comme prétexte.

    Il enterra un peux plus loin la carcasse et il se rassit près du ruisseau. Pas loin d'elle.

    100
    Mardi 22 Février à 01:24

    - Comment te sens-tu, en ce moment ? Depuis ta ''Grande Confession'' ?

    101
    Mardi 22 Février à 01:26

    Museau Gris ne savait pas trop quoi répondre, il releva la tête vers elle sans pour autant oser croiser son regard

    -Euh...Je vais bien je dirais...Pourquoi ?

    102
    Mardi 22 Février à 01:30

    - Car tu es plus sociable que d'habitude...tu as beaucoup changé...Son cœur battait la chamade, elle ne toucha même pas sa proie favorite, elle n'avait pas faim.

    103
    Mardi 22 Février à 01:32

    -En faite (lui aussi avait son point sensible), j'étais comme ça avant...Patte Rose. Il me semble que j'étais ainsi répondit-il sincèrement, remarquant quelle ne mangeait toujours pas.

    104
    Mardi 22 Février à 01:37

    Oreille de Loir comprit avec stupeur qu'elle lui avait fait revivre un moment douloureux. Alors elle changea de sujet et s'assit :

    - Tu t'es déjà demandé pourquoi je n'ais jamais eu de compagnon ? Alors que les chattes de mon âge en ont ?

    105
    Mardi 22 Février à 01:39

    Cette fois, il la regarda dans les yeux

    -Si, mais je me disais que cela me regardait pas...Mais du coup, pourquoi ?

    106
    Mardi 22 Février à 01:42

    - Tout simplement car ça ne m'intéressait pas...Je ne m'y suis jamais vraiment intéressée...lui avoua t-elle, autant faire des confessions aussi. Mes parents m'encouragent toujours à suivre la voie des guerriers afin que peut-être, je devienne cheffe.

    107
    Mardi 22 Février à 01:47

    -T'es parents voulaient que tu deviennes cheffe, quelle ambition ! Museau Gris se rappela ce qu'il avait ressentit en montant sur le promontoire, il c'était sentit unique et fort. Etre chef ne le déplairait pas mais ce n'était pas son but. Et pour Oreille de Loir, les premiers mots de sa phrase l'avait touché, bien quelle ne puisse rien voir. Il se sentait un peux bloqué.

    -Mais toi tu veux devenir comme tes parents t'ont dit d'être, es tu sûr de savoir ce que tu veux ? Lâcha t-il sans comprendre lui même pourquoi il avait dit ça, mais au fond il savait qu'il avait raison. 

    108
    Mardi 22 Février à 01:52

    Détrompes-toi ! Mes parents veulent que je devienne cheffe mais moi, je ne veux pas. Si je deviens cheffe, je ne pourrais pas rester moi-même et toutes les responsabilités, non ! Ce n'est pas pour moi ! Moi, je veux vivre des aventures ! M'amuser ! Et puis de toute façon, qui voudrait d'une chatte ''différente'' comme cheffe ? 

    109
    Mardi 22 Février à 01:56

    -Je te reconnais bien là (il lui sourit), tu es bien trop amusante pour ça ; "différente" si tu préfères. Tu es toi même, pas "différente", toi même ! Au moins tu sais ce que tu veux je crois !

    (Silence)

    -Tu mérites de vivre la vie que tu veux, en écoutant ton coeur. Comme moi je l'ai fais en t'avouant mes sentiments. Et c'est un bon remède je crois bien.

    110
    Mardi 22 Février à 01:59

    - Mon cœur ?

    Et cette petite douleur au cœur qu'elle avait ressentit la dernière fois s'intensifia et elle eut le souffle coupé et se recroquevilla. 

    111
    Mardi 22 Février à 02:06

    Museau Gris savait qu'il avait touché un point sensible, il chercha plus loin, sans paraitre agressif :

    -Ton coeur est un fleuve, il peut se prendre vents et marées, rochers et bêtes. Pourtant il restera un fleuve, suffit de lui donner le bon chemin pour ne pas qu'il se prenne tout les rochers en face de lui...Il lui faut juste un courant d'air pour l'aider à suivre le bon courant.

    -Fais lui confiance Oreille de Loir...Ecoute le, ton coeur, celui qui dirige et choisit son propre chemin, aidé de son courant d'air. Il le peut. Si lui le peut, alors toi aussi.

    112
    Mardi 22 Février à 02:09

    Elle réfléchit aux paroles du matou le cœur lui faisant toujours mal. Puis regarda le ciel :

    - On devrait rentrer !

    113
    Mardi 22 Février à 02:10

    Museau Gris leva lui aussi la tête vers le ciel. Il ne répondit pas. Il la laissa décider.

    -Tu veux rentrer ?

    114
    Mardi 22 Février à 02:13

    - Oui, et elle se leva et l'attendit, sans oublier de prendre le pigeon.

    115
    Mardi 22 Février à 02:14

    Museau Gris hocha la tête et la suivit de plus loin jusqu'au camp.

    116
    Samedi 26 Février à 10:42

    Oreille de Loir arriva aux Pierres de Gué mais ne le trouva pas puis se rappelant de ce que Patte d'Ardoise et Griffe de Flamme lui avaient dit dans son subconscient, elle se dirigea vers sa destination qui n'appartenait à personne.

    117
    Samedi 26 Février à 11:39

    Museau Gris arriva sur les lieux et comme si son esprit s'y attendait, elle était pas là. Il fit quelques tours pour voir mais rien. Il essayait encore d'éviter de paniquer alors il se rediirgea vers les rocher du temps. Il y interrogera les guerriers qui y dormaient encore. 

    118
    Samedi 26 Février à 14:33

    Museau Gris était essoufflé, mais dès qu'il arriva, il reprit un peux son souffle et commença à flairer la moindre odeur d'Oreille de Loir, mais comme tout à l'heure : rien. Il regrettait qu'un des guerriers ne l'est pas accompagné.

    Il resta sur les lieux pendant un moment, il réfléchissait en ce demandant où elle aurait pu passer et où serait-elle aller. Mais rien ne lui vint en tête et aucun guerrier ne vint.

    Il se mit à désespérer, il s'imaginait le pire scénario, il se demandait ce qu'il avait fait ou pour quelle raison il était né. Sans elle il n'était rien. Sans elle il ne serait plus sur cette Terre. Il perdait espoir, il commençait même à réfléchir de façon incohérente à cause de la fatigue, la faim et surtout la peur.

    Museau Gris se coucha sur le flanc d'un rocher, il resta là. A regarder le ciel, en se demandant s'il ne devait pas quitter cette Terre. Il ressassa tous ces moments avec Oreille de Loir, les meilleurs de sa vie. Il ne vivra plus si elle n'est pas là. Oui sa fatigue le faisait un peux délirer mais au fond de lui il le pensait. Ces moments avec elle... Là fois où ils s'étaient baigné dans le la rivière à côté (son cœur se serra), quand ils se regardaient, quand ils chassaient ensemble, sa déclaration,... Jusqu'à sa chute. Chute qui avait traumatisé le guerrier amaigrit.

    Il se leva, il se sentait fatigué. Il but dans l'eau comme s'il n'avait pas bu depuis longtemps. Il réfléchissait... Il but encore jusqu'à ce que... Quelque chose le frappa, avant la chute de la chatte brune. Un souvenir étrange. La dernière fois qu'elle lui avait parlée :

    - Dans quatre jours, tu dois retrouver quelqu'un à l'endroit près du lieu de l'Assemblée des Clans qui n'appartient à personne, elle t'avouera quelque chose...

    Il se demanda ce que s'était, il but encore. Un territoire neutre ? Lequel ? Près de l'assemblée des Clans ? Mais... La Plaine à côté ? Pourquoi ? Ce serait fou de le penser... Elle serait là-bas ? Je m'en fiche, je dois la retrouver ! Sinon ma vie est finit !

    Il but une dernière gorgé d'énergie et détala une nouvelle fois vers la Plaine des Amoureux.

    (Il y avait bel et bien son odeur mais il ne sentait que sa propre odeur de peur) 

    119
    Dimanche 10 Avril à 20:36

    Museau Gris arriva, essouflé. Il monta sur un arbre en regardant le vide mortel. Une voix dans sa tête lui disait encore d'attendre.

    120
    Dimanche 10 Avril à 20:39

    Oreille de Loir arriva aux Pierres de Gué et le retrouva dans un arbre et l'appela :

    - Museau Gris ! Descends ! 

    121
    Dimanche 10 Avril à 23:30

    -Ecoute...Je suis désolé ! J'en ai marre d'être ton enfer et je crois que...

    Il descendit de l'arbre sans qu'il ne puisse réagir.

    -Tu ne peux pas imaginer ce que ça fais de voir la personne qui t'es le plus chère, souffrir. J'ai cru te perdre mon amour ajouta t-il avec douceur en la prenant près de lui, effleurant le ventre d'Oreille de Loir. Il ne prêta pas trop d'attention au ventre de la femelle sur le moment.

    122
    Dimanche 10 Avril à 23:38

    Oreille de Loir ronronna.

    - Je m'excuse....Je ne sais pas ce qui m'a pris de te parler comme ça...Dis...Tu me pardonnes hein ? lui demanda t-elle.

    123
    Dimanche 10 Avril à 23:41

    -Oui pardon bien sûr....Je crois que je serais toujours fragile en un sens mais je veux être le meilleur compagnon qui soit souffla t-il en posant sa truffe contre celle de sa compagne.

    124
    Dimanche 10 Avril à 23:47

    - Et moi la compagne qui te rendra le plus heureux des chats, ronronna t-elle puis alors qu'elle se penchait sur lui pour mieux coller sa truffe, ils basculèrent en arrière et elle se retrouva sur lui.

    Oreille de Loir ronronna, s'installa sur lui et lui toiletta le visage.

    - Sache que je t'aimerais toujours ! 

    125
    Lundi 11 Avril à 00:08

    Museau Gris sentit son pelage le picoter. Il lécha la joue de sa compagne puis soudainement, il ne sut pas pourquoi mais il sentit quelque chose au niveau du ventre de sa compagne mais ne dit rien, il pensait que c'était un simple gargouillis.

    126
    Lundi 11 Avril à 00:13

    - Qu'est-ce qu'il y a ? ronronna t-elle. Elle se frotta à lui, très câline.

    127
    Lundi 11 Avril à 00:22

    -Ton ventre....Non rien tu dois juste avoir faim dit-il en se relevant. Il lui lécha l'oreille et égara son regard sur le ventre de la femelle comme si son instinct lui disait quelque chose.

    128
    Lundi 11 Avril à 00:28

    Oreille de Loir se colla à Museau Gris.

    - Je ne te laisserai pas t'en aller ! s'exclama t-elle, espiègle et joueuse. Puis, soudain, son ventre gargouilla et elle se recroquevilla : 

    - Je ne me sens pas bien...souffla t-elle et elle sentit l'intérieur de sa gueule devenir salée elle se décolla de son compagnon et se mit à vomir dans la rivière. 

    129
    Lundi 11 Avril à 00:34

    Museau Gris s'approcha d'elle quand elle finit.

    -Ca va ! Je suis inquiet ! Tu es malade ?

    (Elle est au courant quelle est enceinte ?)

    130
    Lundi 11 Avril à 00:40

    (Non, elle ne sait pas qu'elle attend des chatons)

    - Je ne me sens pas bien... Elle eut un hoquet avant de vomir encore dans l'eau et vit les poissons qui s'en nourrissait, son ventre grogna de nouveau, elle se colla à son compagnon et répéta en larmes : 

    - Je ne me sens pas bien...Je crois que je suis malade...

    131
    Lundi 11 Avril à 00:42

    -Viens, on va rentrer dit-il en l'épaulant jusqu'au camp.

    132
    Lundi 11 Avril à 00:44

    Museau Gris l'épaulait et elle rentra au camp.

    133
    Mardi 12 Avril à 23:02

    Museau Gris venait de finir sa patrouille, il attendait Oreille de Loir.

    134
    Mardi 12 Avril à 23:06

    Oreille de Loir arriva au lieu de rendez-vous et vit Museau Gris. Elle lui courut après et lui sauta dessus, toute heureuse et bien détendue.

    135
    Mardi 12 Avril à 23:15

    Museau Gris roula sa queue autour d'elle.

    -Je dois te parler ma belle....

    136
    Mardi 12 Avril à 23:30

    Oreille de Loir descendit de Museau Gris et attendit qu'il se relève. En attendant, elle s'assit et lui dit : Je suis toute ouïe ! 

    137
    Mercredi 13 Avril à 00:05

    Museau Gris se tendit légèrement et monta sur un petit rocher.

    -J'aimerai te dire à quel point je t'aime, j'aimerai te dire à quel point tu es forte et...Simplement magnifique. Tu est une chatte d'allure élancée avec un pelage et une odeur qui sent le réconfort et l'amour que tu portes pour le clan. Mais cela ne fait pas tout de toi, tu séduis et me séduira toujours par ta beauté et par ton coeur.

    La vie n'a pas été dur pour toi, et j'en suis vraiment navré. J'aimerai avoir le pouvoir de ramener ce que tu aimais à tes côtés, j'aimerais être celui qui te sauveras. 

    Mon amour, tu es la plus splendide des chattes que j'ai jamais rencontrée, je ne parle pas que de ton apparence mais de ton coeur, malgré tes souffrances tu m'as ouvert ton coeur pour que je puisse m'ouvrir à toi et devenir enfin ton compagnon. Je pensais avoir tout perdu, comme toi, j'ai cru te voir mourir sous mes yeux de l'intérieur, j'ai bien cru le pire. Mais toi et moi sommes née sous les même étoiles

    Alors à partir de maintenant je décide de te déclarer une nouvelle fois ma flamme et te dire le serment que je me suis fais et que je vais seller avec toi. Je t'aime à la folie, je pourrais jamais le dire à quel point, l'amour que je ressens pour toi est si forte quelle en devient indescriptible, je t'ai aimé tellement fort toutes ses lunes et je pensais pas, qu'aimé encore plus était possible.

    Il descendit du rocher et vint face à elle d'un pas chaleureux et léger.

    -Je suis le plus heureux du monde, merci pour tout. je te fais la promesse de ne jamais te lâcher, si tu dors, je dormirais avec toi, si tu es triste, je serais là. Je serais là pour te protéger et protéger nos futurs petits. Tu es la femelle de ma vie et personne ne pourra nous séparer si tu veux vraiment de moi. Aucun mâle ne pourrait sentir meilleur sentiment amoureux. Je suis le plus heureux des chats. Merci pour tout...

    138
    Mercredi 13 Avril à 00:20

    Oreille de Loir avait rougi et était émue par les paroles de Museau Gris. Elle sentit des larmes monter mais les laissa couler, encore et encore. Elle sanglota, très émue par les paroles de Museau Gris. Elle essaya de cacher sa tristesse en baissant la tête.

    139
    Mercredi 13 Avril à 00:21

    Museau Gris vint à elle et la prit près de lui.

    -Laisse parler ton coeur

    140
    Mercredi 13 Avril à 00:31

    Aussitôt dit aussitôt fait, Oreille de Loir eut le cœur serré et la gorge nouée d'émotions.

    - Merci...Pour qui tu es...Merci...Pour ce que tu as fait pour moi...Merci...Merci...Je t'aime aussi Museau Gris ! Je suis folle amoureuse de toi aussi ! Je réalise à quel point tu m'est précieux ! Je ne cesserais jamais de t'aimer !  

    Sa tête collée à son poitrail, elle renifla son odeur enivrante.

    141
    Mercredi 13 Avril à 00:33

    Museau Gris posa sentit l'odeur de sa compagne et le ventre chaud de sa compagne. 

    -Je serais peut-être trop protecteur à tes yeux mais j'ai trop souvent eu peur pour toi que je ne veux plus te lâcher à partir de maintenant c'est sûr.

    142
    Mercredi 13 Avril à 00:38

    Oreille de Loir leva la tête pour bien le regarder alors qu'elle le câlinait et lui dit : 

    - Mon amour... C'était la première fois qu'elle l'appelait autrement que par son nom et ça fit battre son cœur et sa peau le picota de chaleur... J'aimerais que tu fasses quelque chose...

    143
    Mercredi 13 Avril à 09:42

    Museau Gtis rougit doucement quand il entendit le nom par lequel il l'avait appelé.

    -Quoi dois-je faire ? Demanda t-il d'une voix douce en l'institant à continuer. 

    144
    Mercredi 13 Avril à 13:28

    - Je sais que tu lui en veux beaucoup mais... J'aimerais que tu pardonnes à Patte d'Ardoise...Je ne te demande pas de t'excuser auprès de lui...rajouta t-elle en vitesse... seulement de lui pardonner...

    145
    Mercredi 13 Avril à 14:09
    Museau Gris retint sa respiration. Pour lui il était impossible de pardonner à ce blaireau mais il prometta de pas lui sauter dessus quand il sera amical.
    146
    Mercredi 13 Avril à 18:21

    - Je ne te demande pas de le promettre...Juste de lui pardonner... Quand tu te sentiras prêt...rajouta t-elle.

    147
    Mercredi 13 Avril à 21:40

    -Je peux pas te promettre admit-il

    148
    Mercredi 13 Avril à 21:43

    - Justement ! Je ne te demande pas de promettre...Mais de lui pardonner quand tu te sentiras prêt...lui dit-elle.

    149
    Jeudi 14 Avril à 03:19

    -Je ne sais pas si j'y arrivai...Avoua t-il, il ta fait souffir.

    150
    Jeudi 14 Avril à 06:18

    Oreille de Loir sourit.

    - C'est vrai...mais comme tu le vois, je ne suis pas morte...Je vais mieux ! Je surmonte toujours sa perte et celle de mon père...Et tout ça grâce à toi.

    Elle se mit sur ses pattes arrière et enroula ses pattes avant autour de la nuque de Museau Gris pour lui lécher la tête et les oreilles. Puis pendant qu'elle lui léchait les oreilles, elle fut tenter. Et avec des yeux, un sourire et un petit rire espiègles, elle les mordilla.

    151
    Jeudi 14 Avril à 10:39
    Museau Gris se mit en position plat ventre et lui mordilla les pattes en sautant sur elle.
    152
    Jeudi 14 Avril à 15:27

    Oreille de Loir se retrouva au sol. Elle ronronna. Museau Gris lui mordillait les pattes, ça ne faisait pas mal mais ça la chatouillait. Elle essaya donc de lui chatouiller le ventre avec sa queue.

    153
    Jeudi 14 Avril à 18:09

    Museau Gris se tordit de rire en sentant les chatouillements. Il cessa leur jeu en lui disant :

    -Je ne voudrais pas que tu sois fatiguée demain, viens rentrons ! 

    154
    Jeudi 14 Avril à 18:15

    Oreille de Loir fut un peu déçu mais elle se rappela alors : 

    - D'accord...Ne ratons pas les baptêmes de Nuage de Chêne, Nuage Serein et Nuage de Neige ! 

    155
    Jeudi 14 Avril à 18:40
    -Oui souffla t-il en lui touchant tendrement la joue avant de rentrer.
    156
    Jeudi 14 Avril à 18:51

    Oreille de Loir se releva et le suivit.

    157
    Dimanche 17 Avril à 20:07

    Museau Gris arriva et posa directement sa truffe contre celle de sa compagne.

    158
    Dimanche 17 Avril à 20:07

    Oreille de Loir arriva avec Museau Gris et lorsqu'elle se retourna, son compagnon posa directement sa truffe contre la sienne et elle fit de même en rougissant : 

    - Mon amour ? Son cœur battit la chamade.

    159
    Jeudi 21 Avril à 13:48

    -Quoi dit-il d'une voix chaleureuse et timide.

    160
    Jeudi 21 Avril à 18:55

    - Je t'aime ! murmura t-elle. Je t'aimerais pour toujours.

    161
    Jeudi 21 Avril à 19:01
    -Moi aussi mon amour chuchota t-il à son oreille, profitant dans son odeur familière.
    162
    Jeudi 21 Avril à 19:05

    Elle se frotta à lui avant de les faire basculer en arrière Museau Gris sur elle pour lui faire entendre leurs futurs chatons.

    - Écoutes-les ! murmura t-elle. Tu les entends ? Ils sont là depuis une lune...

    163
    Jeudi 21 Avril à 19:09
    Museau Gris ronronna
    164
    Jeudi 21 Avril à 19:18

    - Quoi ? ronronna la chatte brune.

    165
    Jeudi 21 Avril à 20:10
    -J'ai hâte de les voir !
    166
    Jeudi 21 Avril à 20:30

    - Moi aussi... murmura t-elle, elle rapprocha sa tête de la tête de son compagnon et lui mordilla une oreille.

    167
    Dimanche 24 Avril à 12:23

    Oreille de Loir se réveilla. Elle était blottit contre Museau Gris, elle lui sourit, ils avaient passé la nuit ensemble et seuls. Elle se leva et se mit au-dessus de lui et se mit à le toiletter pour le réveiller.

    168
    Dimanche 24 Avril à 12:33
    Museau Gris ronronna en sentant la chaleur de sa compagne puis il la salua.
    169
    Dimanche 24 Avril à 12:36

    Elle se coucha sur lui, fatiguée de se penche et lui toiletta le cou et le poitrail.

    - Tu as bien dormi ?

    170
    Dimanche 24 Avril à 13:06
    -Comme un Loir souffla t-il en faisant la toilette de sa compagne.
    171
    Dimanche 24 Avril à 13:24

    Oreille de Loir ronronna.

    172
    Dimanche 24 Avril à 13:25
    -Tu n'as pas eu trop froid ?
    173
    Dimanche 24 Avril à 13:31

    - Non ! J'étais avec toi ! ronronna t-elle en se frottant à lui.

    174
    Dimanche 24 Avril à 13:54
    -Tant mieux ronronna t-il en se relevant pour aller boire.
    175
    Dimanche 24 Avril à 13:57

    Mais Oreille de Loir le suivit. Ne voulant pas se séparer de lui.

    Pendant qu'il buvait, elle en profita et avec sa patte, lui jeta de l'eau.

    176
    Dimanche 24 Avril à 14:00
    Museau Gris fut surpris et commença à lui jeter de l'eau lui aussi.
    177
    Dimanche 24 Avril à 14:07

    - Hé ! Mon pelage n'est pas aussi épais que le tien ! Vengeance ! Puis elle sauta dans l'eau et l'aspergea. 

    178
    Dimanche 24 Avril à 14:29
    Museau Gris rigola à plein poumon
    179
    Dimanche 24 Avril à 14:31

    Oreille de Loir sortit de l'eau et s'ébroua.

    - C'est froid ! 

    180
    Dimanche 24 Avril à 14:33
    -Heureusement que c'est plus la Mauvaise Saison alors ! Ricana t-il en s'ébrouant.
    181
    Dimanche 24 Avril à 14:34

    - Très drôle ! grommela t-elle et elle lui sauta dessus.

    182
    Dimanche 24 Avril à 14:35
    Museau Gris tomba à la renverse mais il se prit un rocher. Il gémissa.
    183
    Dimanche 24 Avril à 14:40

    Oreille de Loir paniqua.

    - Je suis désolée ! Vraiment désolée ! Est-ce que ça va ?

    184
    Dimanche 24 Avril à 14:44
    -Sa pourrait aller mieux mais ça va t'inquiète. Il se releva et se donna des coups de langue avec sa patte à l'endroit de l'impact sur sa tête.
    185
    Dimanche 24 Avril à 14:48

    Oreille de Loir se sentit très coupable.

    - Attends ! Allonges-toi, je m'en charge ! Ben oui, il était plus grand qu'elle.

    186
    Dimanche 24 Avril à 14:51
    -Tu en fais trop ne t'inquiète pas dit-il en lui léchant la tête.
    187
    Dimanche 24 Avril à 14:55

    - Mais je t'ai fais mal ! Allonges-toi je vais m'occuper de toi !

    188
    Dimanche 24 Avril à 14:55
    Museau Gris s'éxécuta.
    189
    Dimanche 24 Avril à 14:59

    Elle se mit alors sur lui et lui lécha là où il avait mal.

    190
    Dimanche 24 Avril à 15:00
    -J'ai plus mal, t'inquiète souffla t-il
    191
    Dimanche 24 Avril à 15:05

    - Vraiment ?

    192
    Dimanche 24 Avril à 15:06
    -Mais oui ma belle dit-il en se redressant.
    193
    Dimanche 24 Avril à 15:09

    Oreille de Loir baissa la tête, se sentant toujours coupable :

    - Je suis désolée...Je t'ai fait mal avec mes jeux...

    194
    Dimanche 24 Avril à 15:13
    -Je ne t'en veux pas ! Et puis t'es pas ennuyante au moins hironisa t-il
    195
    Dimanche 24 Avril à 15:19

    Mais Oreille de Loir se sentait toujours coupable.

    196
    Dimanche 24 Avril à 15:20
    -Allez ça va aller ! Viens près de moi.
    197
    Dimanche 24 Avril à 15:22

    Oreille de Loir s'avança vers lui.

    198
    Dimanche 24 Avril à 15:24
    Il l'a prit près d'elle et posa sa truffe.
    199
    Dimanche 24 Avril à 15:27

    Sentir sa truffe sur la sienne lui procurait toujours du plaisir tant c'était doux et chaleureux. Elle fit glisser sa queue du ventre de son compagnon jusqu'à sa joue qu'elle caressa avec sa queue.

    200
    Dimanche 24 Avril à 15:28
    Museau Gris rougit doucement.
    201
    Dimanche 24 Avril à 15:31

    Elle resta collée à lui. Ne voulant pas se décoller. Elle posa ses pattes sur les siennes pour se grandir et profiter encore plus de son truffe à truffe avec son compagnon.

    202
    Samedi 30 Avril à 19:38

    Oreille de Loir avait toujours sa truffe collée à celle de Museau Gris, elle lui murmura :

    - On rentre au camp ou on reste encore un peu seuls ? 

    203
    Samedi 30 Avril à 21:59

    -Nous devrions rentrer, les autres s'inquièteront pour toi sinon souffla t-il à regret.

    204
    Samedi 30 Avril à 22:47

    Oreille de Loir s'était attendu à ce qu'il dise le contraire et lui dit, toujours collée à lui :

    - On risque de s'inquiéter pour toi aussi tu sais...

    205
    Samedi 30 Avril à 22:50

    -Tu as plus de chats qui s'inquiètent pour toi que moi. Seule ma soeur pourrai s'inquiéter admit-il

    206
    Samedi 30 Avril à 23:51

    - Qui ? demanda Oreille de Loir, persuadée que Nuage d'Or ou Nuage de Lys était morte.

    207
    Dimanche 1er Mai à 08:26

    -Vraiment ? Je croyais te l'avoir dit... Et bien elle a rejoint le Clan du Bois une fois qu'elle est devenue guerrière au nom de Pétale Grise. Étant apprentis, on se ressemblait par nos noms et par notre physique. Aujourd'hui c'est plus facile de nous différencier. Et si tu me demande... Je sais pas pourquoi elle est partit, mais je me dis qu'elle vie sa vie... Répondit-il lassement

    208
    Dimanche 1er Mai à 09:36

    Oreille de Loir décolla sa truffe et le regarda. Puis se souvint alors,  de cette chatte qui ressemblait tant à Museau Gris. Mais, elle devait être parti, donc, elle n'avait pas vu les derniers baptêmes. Elle se sentit très mal d'avoir oublié Pétale Gris.

    - Il n'y a pas que ta sœur qui doit s'inquiéter pour toi... Muscardin Agile, Joli Lérot, Mulot Rayé et Vol...sa voix se brisa alors qu'elle allait prononcer le nom de son père. Enfin...Il y a des chats au clan qui s'inquiètent pour toi aussi...Dont moi en première...

    Elle recolla sa truffe à celle de Museau Gris puis avec sa queue, attrapa celle de son compagnon et la posa sur son ventre pour qu'il les sente...et eux aussi pourraient s'inquiéter pour leur père...

    209
    Dimanche 1er Mai à 12:18
    Museau Gris hocha la tête et se mit à ronronner.
    210
    Dimanche 1er Mai à 12:30

    Le ventre d'Oreille de Loir gronda.

    211
    Dimanche 1er Mai à 13:29
    -Tu as faim ? Il ne faudrait pas que nos petits meurent de faim dit-il un coin amusé.
    212
    Dimanche 1er Mai à 13:33

    - Oui...avoua t-elle. Pas toi ?

    213
    Dimanche 1er Mai à 13:55
    -Un peux, mais toi d'abord ! Je compte sur toi pour bien nourrir nos petits ronronna t-il en lui donnant un coup de langue énergisé.
    214
    Dimanche 1er Mai à 14:00

    - D'accord...elle décolla sa truffe de la sienne et elle le conduisit au camp, sa queue, toujours enroulée à celle de son compagnon.

    215
    Dimanche 1er Mai à 14:09
    Museau Gris la suivit, savourant ce dernier moment en intimité avec elle.
    216
    Mardi 12 Juillet à 20:28

    Aile de Moineau accompagna Oeil Azur aux pierres de gué se désaltérer un peut, en ces temps chauds, l'ancienne souffrais pas mal de la chaleur ambiante, elle devais avoir de la compagnie pour aller ou faire quoique ce soit vu son état.

    217
    Jeudi 4 Août à 20:27

    Fleur d'Ixia arriva, entrelaçant sa queue avec celle de son compagnon. 

    218
    Jeudi 4 Août à 20:28

    Poussière de Rêve arriva avec sa compagne.

    219
    Jeudi 4 Août à 20:29

    -Jouons un peux ! 

    220
    Jeudi 4 Août à 20:33

    - Jouer ? A quoi ? demanda t-il. Poussière de Rêve était perplexe.

    221
    Jeudi 4 Août à 20:38
    -Ce que tu veux ! Sauf si... Tu veux pas.
    222
    Jeudi 4 Août à 20:40

    - Ce n'est pas que je ne veux pas...C'est juste que...balbutia t-il.

    223
    Vendredi 5 Août à 11:21
    -D'accord alors faisons autre chose.
    224
    Vendredi 5 Août à 14:13

    - Ne te méprends pas Fleur d'Ixia ! C'est juste que... balbutia t-il avant de lui avouer : 

    - Je ne sais pas comment on joue ! 

    225
    Vendredi 5 Août à 14:16
    -Ah bon ? Ah oui... Elle sembla comprendre.
    226
    Vendredi 5 Août à 14:25

    - J'en ai perdu l'habitude...

    227
    Vendredi 5 Août à 14:26
    -Alors... Discutons si tu veux.
    228
    Vendredi 5 Août à 14:29

    - De ? lui demanda t-il.

    229
    Vendredi 5 Août à 14:31
    -Bah... J'avais quelque chose à t'avouer...
    230
    Vendredi 5 Août à 14:53

    - Comme ? l'encouragea t-il à continuer.

    231
    Vendredi 5 Août à 14:54
    -Les chatons... En faite l'idée d'élever des chatons avec toi me déplaît plus... Dit-elle d'un ton plus dur, pensant à Croc d'Aconit.
    232
    Vendredi 5 Août à 14:56

    - Tu veux des chatons ? lui demanda t-il.

    233
    Vendredi 5 Août à 14:58
    -Bah... Toi ?
    234
    Vendredi 5 Août à 15:29

    - Honnêtement, ce serait merveilleux mais je n'y suis pas intéressé, je veux seulement être avec toi ! 

    235
    Vendredi 5 Août à 15:31
    -Je vois... Attendons un peux alors..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :