• Les rochers mousseux

    Merci à Lumière Sombre pour cette image !

    C'est ici que les apprentis du Clan de la Roche vont s'entraîner au combat.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Février à 20:55

    - Stop ! 

    Nuage Grisé entendit le mentor de son frère miauler. 

    L'évaluation de l'épreuve de combat en solo était terminé.

    Nuage Grisé et sa fratrie avaient passé les épreuves précédentes qui étaient la chasse en solo, les techniques de combat en duo et en solo.

    Maintenant les mentors leur ordonnèrent d'aller chasser, d'aller vérifier si tous les chats étaient nourris puis d'aller se reposer et c'est ce qu'ils firent. 

      • Lundi 28 Février à 09:57

        Nuage Grisé et sa fratrie arrivèrent aux Rochers Mousseux puis explosèrent de joie.

        - Nous allons enfin être des guerriers ! s'exclama Nuage Grisé et Nuage de Fragrance balbutia qu'ils allaient réaliser le rêve de leur mère. Puis pendant, qu'ils continuaient à miauler de joie, Nuage Grisé réfléchit, ''réaliser le rêve de leur mère'', leur mère n'était pas Bouton de Marguerite mais Fluide, puis il se souvint. Alors qu'Oreille de Loir était malade, elle avait parlé d'elle.

        - Nuage Beau ! Nuage de Fragrance ! Nuage de Zénith ! Il faut que je vous parle !

        Et il leur raconta tout ce qu'Oreille de Loir avait laissé échapper alors qu'elle était malade, il eut des moments où ils éclatèrent à certains de ses passages pour vite reprendre leur sérieux et continuer à l'écouter.

        Une fois son récit finit, Nuage Beau lui dit qu'Oreille de Loir connaissait donc les chats de la communauté et y avait rencontré leurs anciens camarades.

        - C'est ça.. lui répondit son frère gris et blanc.

        Nuage de Fragrance lui balbutia qu'ils devraient peut-être envisager d'en parler à Oreille de Loir et peut-être lui avouer seulement à elle d'où ils venaient mais n'étant pas de cet avis, Nuage Grisé rétorqua :

        - Ce ne sont pas ses affaires ! Là d'où on vient ne regarde que nous ! Nuage de Zénith lui mordilla la queue et lui montra les guerriers qui venaient de surgirent avec leurs apprentis.

        C'était Poussière de Rêve, Muscardin Agile et Nuage Serein, Nuage de Chêne et Nuage de Neige.

        - Qu'est-ce qui se passe ? leur demanda Poussière de Rêve. Qu'est-ce qui ne regarde que vous ? Là d'où vous venez ? Nous serions curieux de le savoir nous aussi...

        Nuage Grisé se crispa. Qu'avaient-ils entendu encore ? Mais c'est Nuage Beau qui répondit sur un ton calme mais ferme et sec que ça ne les regardaient pas, puis elle rassembla ses frères et sa sœur et ils quittèrent les Rochers Mousseux et ils entendirent Muscardin Agile leur écrier qu'un jour ou l'autre, ils finiraient par le découvrir.

        Ça c'est hors de question ! 

        La fratrie ne dirait rien.

        De leur côté, Poussière de Rêve et Muscardin Agile entraînèrent leurs apprentis.

    2
    Samedi 5 Mars à 11:12

    Ciel Grisé observait les mentors avec les apprentis, il s'ennuyait tellement. Il connaissait déjà tout ça et avait observé ses mentors ! Il songeait à Lune au Zénith, à Bel Érable et à Vent de Fragrance. Si cette cervelle de souris de Truffe de Baie lui a fait quelque chose, il le regrettera ! Je lui arracherai une moustache !

    Ciel Grisé s'ennuyait tellement que sans s'en rendre compte, il s'effondra de fatigue.

     

    Il rêvait ou plutôt cauchemardait. C'était le crépuscule, il courait, il devait s'empêcher de refaire la même erreur mais ce fut trop tard ! Il se retrouva devant le corps sans vie de sa mère.

    - Non ! Fluide ! Je suis désolé ! Tellement désolé ! 

    - Grisé ! miaulèrent des petites voix à l'unisson.

    Ciel Grisé se retourna et vit ses sœurs et son frère chatons. 

    - Tout est de ta faute ! C'est toi le seul et unique responsable de la mort de Fluide ! Si tu l'avais écouté rien de tout ça ne serait arrivé ! Fluide serait encore en vie ! Nous ne la reverrons plus jamais par ta faute ! miaulèrent-ils accusateurs, furieux et chagrinés.

    - Non ! Je n'ai jamais voulu que ça arrive ! Ni que ça se passe comme ça ! Je voulais juste l'aider ! 

    - Tes pattes sont souillés du sang de maman ! Et tu arrives à vivre avec ça ? Tu n'es qu'un insensible apathique ! Maman serait encore avec nous si tu n'avais pas essayé de jouer les héros ! miaulèrent-ils de nouveau.

    - Non ! Je ne voulais pas...il sentit l'odeur du sang et sentit en reculant ses pattes poisseuses, il regarda, elles étaient couverte de sang...

    - Regarde par toi-même ! Regarde ce que tu as fait ! continuèrent t-ils de miauler sur le même ton. Et ils le poussèrent et trébucha sur quelque chose et tomba. Il se releva et sentit de nouveau le sang et la mort, la chose qui l'avait fait tombé était froide non glaciale et dure et il reconnut l'odeur du cadavre et trembla d'horreur, il ne voulait pas regarder alors il ne se retourna pas.

    - Tu vas continuer à vivre ce cauchemar ! continuèrent t-ils en le forçant à regarder.

    Ciel Grisé eut dû mal à respirer, il était pétrifié, tétanisé et des larmes coulèrent. Ils ont raison...Et il pleura et gémit, il avait si mal au cœur...

    Sa mère...le cadavre de Fluide était cassé, déchiqueté et du sang coulait de ses blessures jusqu'à former une énorme flaque.

    - Tu as empêché Fluide de réaliser son rêve ! C'est toi qui a fait ça ! C'est toi qui en est la cause ! Nous ne te le pardonnerons jamais ! Souffre ! Autant qu'elle a souffert de ne pouvoir réaliser son plus cher désir ! crachèrent-ils sur le même ton.

    Il hurla en pleurs : 

    - MAMAN !!! JE SUIS DÉSOLÉ !!! TELLEMENT DÉSOLÉ !!! JE NE VOULAIS PAS...JE N'AI JAMAIS VOULU GÂCHER TON DÉSIR !!! JE TE DEMANDE PARDON !!! JE SAIS QUE C'EST MA FAUTE !!! 

    Il hurla, souffrant, coupable, en pleurs, perdu, déboussolé, gémit...Et les chatons disparurent.

    - Il y a quelqu'un ? entendit-il mais il n'y fit pas attention.

    Au lieu de ça, il gémit de douleurs : 

    - C'EST DE MA FAUTE !!! FLUIDE REVIENT !!! JE SUIS DÉSOLÉ .... DÉSOLÉ.... PARDONNE-MOI...

    - Nuage Grisé ? entendit-il, il sentit l'odeur des Bois, une douce et rassurante et odeur des Bois mais surtout des plantes médicinales, puis il leva les yeux, toujours en pleurs, toujours meurtri, c'était une jeune femelle au beau pelage noir brillant et aux jolies yeux ronds, doux et chaleureux, c'était l'apprentie-guérisseuse du Clan des Bois et elle lui parlait :

    Nuage Grisé, je suis là ! Respire ! Calme-toi ! Que se passe t-il ? 

    Le jeune matou lui répondit en sanglotant, il avait tellement mal, il voulait qu'on entende :

    - Oh, chatte-guérisseuse ! C'est de ma faute...j'ai tué ma mère en voulant la sauver....mais elle est morte par ma faute...je ne la reverrai jamais ! J'ai privé mon frère et mes soeurs de notre mère, Fluide.

    Et il sanglota encore plus fort.

    - Oh...lui répondit-elle. Je sais ce que tu ressens. Cette pensée te hante chaque jour , et quand tu crois que tu vas enfin te reposer , tu revoies cette scène...

    C'est ça ! 

    Je...j'ai déjà vécu cela, et je le vis encore, je ne peux pas t'en parler mais toi tu peux.

    Mon père est mort dans une bataille, et ma mère m'a abandonné.

    Plume blanche m'a en quelque sorte adopté et sauvé la vie.

    Et maintenant j'ai peur de le trahir...Saches que ce n'est pas de ta faute si ta mère est morte, elle veille sur ta fratrie et toi dans le Clan des Étoiles, elle sait que tu n'es pas responsable de sa mort, elle le sait tu m'entends ?! 

    Ce n'était pas ça qui allait le soulager mais les paroles de cette chatte étaient emprunt d'une telle sagesse et douceur. De plus, elle avait l'air de savoir de quoi elle parlait et cette aura en elle...Cette aura était si forte, elle était forte, son aura l'était mais elle encore plus, malgré son passé, elle avait réussi à garder la tête haute.

    Elle est si courageuse ! Comme Fluide !

    Le matou la contempla ébahi. 

    - Je...je...merci...merci... chatte-guérisseuse...murmura t-il en sanglotant moins.

    - De rien fit-elle en frottant son museau contre le sien.

    Il se sentit brûlant. C'était si doux.

    Soudainement, des aboiement intenses se rapprochèrent.

    Ciel Grisé eut peur, tellement peur qu'il fut tétanisé.

    - Oh non ! cria t-elle. Des chiens !!! Court !!!!!

    Au son de sa paniqué, Ciel Grisé sortit de sa torpeur essaya de s'échapper avec elle en courant, mais les molosses se rapprochaient de plus en plus jusqu'à ce qu'ils attrapent l'apprentie-guerisseuse.

    - Fuis !! lui hurla t-elle 

    Il aurait très bien pu suivre son ordre mais il s'en contraint, il avait assez perdu, il ne voulait pas en plus perdre celle qui avait essayé de l'aider.

    - Non ! J'ai déjà tant perdu, en plus de ma mère ! Je ne te perdrai pas toi non plus ! 

    Sur ce, il sentit une forte force en lui et il sauta toutes griffes dehors sur le chien.

    - LÂCHES-LA !!! cracha t-il.

    Tout à coup, il sentit une odeur qui apparut, une odeur qui lui fit fondre le cœur en la reconnaissant.

    - Assez ! s'écria t-elle, une fourrure blanche et grise tigrée-tachetée et aux yeux ambrés pleins de sévérité et d'autorité l'aida à vaincre les molosses.

    Il se tourna vers la chatte, le souffle coupé, elle était si belle, sa fourrure brillait et elle le regardait avec amour et douceur.

    - Ma...MAMAN ! réussit-il enfin à parler. Puis, il sanglota. Oh maman je suis tellement désolé , je m'en veux tellement...

    - Mon petit Grisé ...que tu as grandi et devenu beau...Ne t'en veux pas ! Tu a sauvé tes soeurs et ton frère. Continues de veiller sur eux comme je le fais pour vous depuis le Clan des Étoiles, dis à Belle de persévérer, à Fragrance de rester fort, à Zénith de garder son scintillement. Sache que je vous aime fort, ne l'oubliez jamais...Suis l'exemple de cette brave chatte, cesse de t'en vouloir et continue de vivre...

    Puis son image s'évapora peu à peu, elle les regarda avec tendresse.

    - Elle était magnifique ! souffla t-il, sanglotant.

    - Tu vois ? Ta mère veille sur vous, et sait que ce n'était pas de ta faute, sois rassuré, lui dit-elle.

    Ciel Grisé se tourna vers l'apprentie-guérissseuse, toujours sanglotant et il lui sourit :

    - Merci Nuage Étoilé, tu es formidable...Puis elle disparut et l'obscurité fit place à la lumière éblouissante, il ferma les yeux.

     

     

    Ciel Grisé se réveilla. Les autres étaient autour de lui. Étoile de Lune lui demanda si ça allait, ce à quoi il répondit oui, puis il se leva et Feuille de Laurier lui expliqua qu'il s'était effondré, Fleur de Jour lui dit qu'il parlait dans son sommeil et lui demanda si c'était un cauchemar. Ciel Grisé sentit ses larmes monter et couler, elles coulèrent encore sans qu'ils puissent les arrêter, ce qui choqua les autres, c'était la première fois qu'ils voyaient le matou pleurer, il essaya de les rassurer d'une voix calme et sourit : 

    - Ça va ! J'ai juste fait un rêve...

    Puis Étoile de Lune les fit rentrer au camp. Ciel Grisé séchant ses larmes.

     

     

     

      • Dimanche 6 Mars à 11:19

        (magnifique....TwT *pleure* )

    3
    Mardi 24 Mai à 21:16

    Oreille de Loir arriva avec son compagnon et se tourna vers lui et essaya de s'expliquer, elle était toujours rougissante après ce qu'il s'est passé avec Croc d'Aconit : 

    - Museau Gris je...

    4
    Mardi 24 Mai à 21:53

    Museau Gris ne voyait plus rien, il avait des larmes, des larmes de colère et de rage.

    -Ce sale blaireau me le payera !! Tu ne lui appartient pas ! Tu appartiens à personne, tu es libre ! Tu....Il se précipita sur elle pour la prendre près de lui.

    -Maintenant, il est temps pour moi d'être quelqu'un qui te mérite. Je n'y arriverai pas mais je dois essayer. Je dois te protéger....Je dois le faire...Je dois te protéger...Je dois le faire...Il répéta plusieurs fois ces mots jusqu'à qu'il se calme et examine d'un regard inquiet sa compagne.

    Il est vrai qu'il avait surréagit mais ce matou n'était pas net, de plus il avait touché Oreille de Loir ! Il essaya de calmer son coeur qui battait fort dans sa poitrine. La rage ne le quitta pourtant pas.

    5
    Mardi 24 Mai à 22:08

    Oreille de Loir se sentit tendue et anxieuse de le voir ainsi, lorsqu'il se calma, elle le regarda dans les yeux : 

    - Allons allons ! Calmes-toi ! Il...Il ne s'est rien passé de graves tu sais...Je vais bien... J'ai su me défendre...Ne t'inquiètes pas...Il ne nous feras pas de mal...Je suis sûre qu'au fond Croc d'Aconit n'est pas méchant...

    Elle ronronna

    - Tu ne plaisantais donc pas en me faisant la promesse de veiller sur moi. Elle lui sourit : Tu mérites une petite récompense, non ? 

    Elle colla sa truffe à la sienne et caressa son flanc de sa queue : 

    - Sache que Croc d'Aconit n'arrivera jamais à ta patte si c'est ce que tu penses. Il n'y a que toi que j'aime autant comme ça, toi et aucun autre chat. Tu me crois ? 

    6
    Mardi 24 Mai à 22:29

    -Pour Croc d'Aconit...Moi je sais qu'il y a quelque chose de pas louche, Fleur d'Ixia est désagréable mais pas sanguinaire...Murmura t-il

    -Tu devrai changer de compagnon pourtant...

    7
    Mardi 24 Mai à 22:48

    Elle décolla sa truffe de la sienne et se fâcha : 

    - Et puis quoi encore ? Demande-moi aussi de tuer nos chatons pendant qu'on y est ! Pourquoi tu dis ça ? Tu aimes quelqu'un d'autre ? Tu ne veux plus être avec moi ? Parce que si c'est le cas je te promet que...commença t-elle à menacer en dégainant ses griffes et montrant ses crocs.

    8
    Mercredi 25 Mai à 00:03

    -Non bien sûr que non je n'aime que toi !!! Effrayé, il recula de quelques pas. Tu peux me tuer, tu peux me blesser, tu peux faire ce que tu veux de moi parce que je t'aime comme un fou Oreille de Loir, au point ou je sais que je ne te mérite pas...Je veux te protéger...de moi comme des chats qui ont des mauvaises intentions ou qui te font du mal...comme Croc d'Aconit ou Patte d'Ardoise aussi...J'ai peur de pas être à la hauteur, j'ai peur de te perdre....Il se mit encore à pleurer.

    -Je suis faible et trop pleurnichard pour te protéger toi et nos petits...Je les aimes déjà...Mais toi, tu m'as sauvé la vie...Je ne me séparerai pas de nos petits, mais de toi si tu le souhaites je le ferai....pour que tu sois heureuse ! Il s'asseya, prêt à entendre la décision d'Oreille de Loir.

    9
    Mercredi 25 Mai à 13:08

    - Mais pourquoi tu dis ça ? Elle redevint calme comme si elle n'avait pas été fâchée il y a un instant. Museau Gris... Elle s'enroula autour de lui, je suis désolée...Tu sais que je ne te ferais jamais de mal. Je te remercie même de m'avoir protégé. Peut importe ce qui arrivera, je ne te quitterai jamais ! Nous avons fait un serment. De plus, si tu étais trop faible et pleurnichard, aurais-tu osé défier Croc d'Aconit ? Aurais-tu été présent pour moi pendant que je souffrais ? Toi aussi, tu m'as sauvé la vie. Je pleure moi aussi. J'aurais peut-être été en dépression si tu n'avais pas été là...Je ne te quitterai jamais parce que je veux que tu sois là, j'ai besoin de toi. 

    Elle colla son museau à sa joue. Tu es fort Museau Gris ! Plus que tu ne le penses.

    10
    Mercredi 25 Mai à 14:06
    Museau Gris renversa doucement sa compagne, elle se coucha donc. Museau Gris posa sa truffe contre la sienne et puis il s'en roula autour d'elle. Il ne savait pas quoi dire.
    11
    Mercredi 25 Mai à 16:31

    Oreille de Loir ronronna et se laissa faire.

    12
    Jeudi 2 Juin à 21:26

    - Museau Gris ! appela Oreille de Loir en se relevant.

    13
    Jeudi 2 Juin à 21:34

    Le matou, paniqué se releva très vite.

    -Quoi...Tu...Tu as un problème ?!

    Ce fut un réveil mouvementé et assez effrayant.

    14
    Jeudi 2 Juin à 21:59

    - Les épreuves de nos apprentis ! Je sais ce qu'on va faire ! s'extasia t-elle. Tout d'abord, nous allons évaluer comment ils s'occupent du camp à eux deux seuls. Après, évaluons leur façon d'escalader, de traquer et de tenir équilibre. Puis leur façon de chasser en équipe mais ils le feront avec un autre apprenti pas ensemble, en solo. Ensuite, leur technique de combat, en équipe et en solo. 

    Mais tout d'abord, évaluons comment ils se débrouillent dans toutes les patrouilles de différents moments ! Celle de l'aube, du matin, de l'avant-midi, du Midi, de l'après-midi, du soir, de la nuit, de Minuit et de l'avant l'aube ! Qu'en penses-tu ? 

    15
    Jeudi 2 Juin à 22:12

    -OH !! Ma chèrie tu vas trop vite...

    Il essaya de se réveillé, dans le vague.

    -C'est une bonne idée mais on pourrait faire un peux moins pour les patrouilles. Cela serait trop long et à leur place, faire une patrouille à Minuit est déjà preuve de ce qu'ils peuvent faire.

    16
    Jeudi 2 Juin à 22:26

    - La Fratrie Inséparable a fait la même chose mais tu as raison...On s'y met demain ça te va ?

    17
    Jeudi 2 Juin à 22:31

    -Oui dit-il taquin avant de se mettre au-dessus d'elle. Il posa sa truffe contre celle de sa compagne avant de la fixer de ses beaux yeux bleus.

    -Tu es si belle...Je t'aime comme un fou ma chérie...Promis je te lâcherai pas...et je sais que toi non plus tu me lâcheras pas...Enfin je crois ?

    18
    Jeudi 2 Juin à 22:37

    (Rectification : Loir a les yeux verts.)

    - En effet ! Je ne te lâcherais pas non plus ! ronronna t-elle. Elle colla sa truffe à la sienne. Mais malheureusement pour toi, je ne t'aime pas...

    19
    Jeudi 2 Juin à 22:54

    (Je parlais de Museau Gris ^^)

    -Tu...Museau Gris se stoppa un instant.

    20
    Vendredi 3 Juin à 00:07

    Elle décolla sa truffe de celle de son compagnon et lui demanda, espiègle : 

    - Quoi ?

    21
    Vendredi 3 Juin à 00:20

    -Euh...Tu as dis "mais malheureusement pour toi, je ne t'aime pas".

    22
    Vendredi 3 Juin à 07:50

    - Et c'est vrai ! ronronna t-elle, toujours espiègle. Je ne t'aime pas, je t'adore !

    23
    Vendredi 3 Juin à 07:54
    Museau Gris ronronna, balançant joyeusement sa queue. Il s'approcha de son visage et toucha de nouveau sa truffe, ne pouvant s'en empêcher.
    24
    Vendredi 3 Juin à 08:03

    Oreille de Loir colla aussi sa truffe à la sienne et fit glisser sa queue sur le ventre de son compagnon jusqu'à sa queue où elle enroula.

    25
    Vendredi 3 Juin à 08:11
    -J'ai hâte de voir nos petits...
    26
    Vendredi 3 Juin à 08:14

    - En parlant de petits, ils arriveront cette lune-là...lui avoua t-elle.

    27
    Vendredi 3 Juin à 08:23

    Les yeux écraquillés, le sourire au lèvre, Museau Gris fut heureux d'apprendre cela.

    -C'est merveilleux je vais être père... Et dire que lorsqu'on a commencé à se côtoyer, on ne voulait pas de petits. Qu'est-ce qui a changé selon toi ?

    Museau Gris en avait les larmes aux yeux, comblé par la joie. 

    28
    Vendredi 3 Juin à 12:21

    - Je n'ai pas souhaité avoir des chatons tu sais, ni à être mère seulement être avec toi mais au final, ça ne me dérange pas lui avoua t-elle. Et puis, il était peut-être tant pour nous de fonder une famille, ça plairait beaucoup à Mulot Rayé d'être grand-mère et à mes sœurs d'être tantes.

    29
    Vendredi 3 Juin à 16:13
    Museau Gris ronronna. Il avoua qu'il adorerai rester jusqu'à sa mort ici, près d'elle et de ses futurs chatons.
    30
    Vendredi 3 Juin à 16:23

    Là-dessus, elle frémit : 

    - Euh...Ici ? Pas moi ! Dans le camp, oui ! Bon ! Il faut y aller ! ajouta t-elle en se relevant. Nous avons toute notre vie tu sais mais pour l'heure, il est tant d'aller évaluer nos apprentis pour qu'on en finisse et ensuite, tu pourras autant rester avec moi qu'avant.

    31
    Vendredi 3 Juin à 16:54

    -Ça me va Dit-il en la libérant de son étreinte.

    32
    Vendredi 3 Juin à 18:01

    - Dans ce cas, rentrons ! Ils commencent maintenant. Elle le conduisit au camp tout en en profitant pour lui chatouiller la truffe avec sa queue.

    33
    Vendredi 3 Juin à 18:54

    Museau Gris était chatouilleux alors pendant qu'il rentrait, il n'arrêtait pas de rire. 

    34
    Jeudi 30 Juin à 01:02

    La Fratrie Inséparable et les apprentis arrivèrent et inspectèrent les lieux à la recherche du renard.

    09/07/22 à 11:44

    Bel Érable de disputait avec Nuage de Braise qui voulait en faire qu'à sa tête et elle lui cloua le bec.

    Ciel Grisé fut amusé mais soudain, Lune au Zénith le bouscula et il l'entendit feuler.  Elle combattait un renard, jointe par Vent de Fragrance, Nuage de Rameau, Nuage de Plume, Nuage de Rivière, Nuage d'Aubépine, et Nuage de Brume.

    Bel Érable et Nuage de Braise en combattaient un autre avec Nuage de Roche, Nuage Gris, Nuage d'Écaille, Nuage de Mousse et lui.

     19/07/22 à 23:15

    Les jeunes chats arrivèrent à encercler le renard, le blesser et lui faire assez peur pour le faire déguerpir. Bel Érable les informa qu'elle suivrai le renard pour s'assurer qu'il quitte bien le territoire et ordonna aux autres de rentrer et c'est ce qu'ils firent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :